Mokoomba Mokoomba 
Musique
Dim. 3 avril 2016 à 21:00
Club Balattou
4372, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

L’un des jeunes groupes d’Afrique les plus prometteurs s’arrête à Montréal, dans le cadre de leur tournée nord-américaine ce printemps !

Ils sont six, ils sont jeunes et sont d’une énergie débordante… ! Originaires de Victoria Falls au Zimbabwe, les membres du groupe Mokoomba allient instruments traditionnels et modernes et mélangent ethno-jazz, soukous, blues du Sahara, ska, hip-hop et salsa ! Un cocktail explosif !

De retour avec un troisième et nouvel album Luyando (« L’amour d’une mère ») à paraître au printemps 2016, ils promettent de mettre le feu sur la piste du Club Balattou !

Mokoomba s’est rapidement distingué comme l’un des meilleurs groupes internationaux de la relève.

Après avoir raflé la 1ère place aux Music Crossroads InterRegional Festival au Malawi (IRF) en 2008, laquelle leur a permis une tournée européenne et l’enregistrement d’un premier album, ils ont rapidement séduit l’Europe avec leurs shows hyper dansants !

Leur 2e album, Rising Tide a connu un succès planétaire et les a fait connaître un peu partout (plus de 40 pays sur 5 continents) grâce à leur talent, leur détermination et leur musique rassembleuse et originale. Il leur a valu les éloges des médias spécialisés de Grande-Bretagne ou des États-Unis (de Songlines Magazine à la NPR).

Banning Eyre, journaliste à Afropop Worlwide à propos du groupe Mokoomba : «…quite simply the most impressive band Zimbabwe has produced in recent memory »

www.festivalnuitsdafrique.com


  Mokoomba

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Samedi Rire Pompette
  Les Mercredis Rires Garantis
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Couscous Comedy Show
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui



Vos commentaires

Commentaires de mes invités  
Ils ont bien aimé mais surtout la deuxième parti ou les rythmes étaient plus dansants. Ils ont cependant trouver le son trop fort pour l'endroit

Yves P.
Jeu. 7 avril 2016