The Trials of Patricia Isasa  
Musique
Jeu. 19 mai 2016 à 20:00
Monument National
1182, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:50.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

16e création lyrique de Chants Libres, The Trials of Patricia Isasa est un opéra de Kristin Norderval et Naomi Wallace, dans une mise en scène de Pauline Vaillancourt et une scénographie de l’artiste visuelle Dominique Blain.

Présenté en première mondiale à Montréal, il relate l’histoire vécue de Patricia Isasa, militante des droits humains en Argentine, et réunit six solistes, un comédien et un chœur, accompagnés de sept musiciens sous la direction de Cristian Gort. Les éclairages sont de Nancy Bussières, les costumes de Marianne Thériault et les maquillages de Jacques-Lee Pelletier.

Patricia Isasa, jeune étudiante, est arrêtée à l’âge de seize ans, emprisonnée et torturée pendant plus de deux ans par la junte militaire qui a dirigé l’Argentine de 1976 à 1983. Elle est l’une des 30 000 «disparu.e.s» de cette dictature et aussi l’une des rares personnes à avoir survécu. 33 ans après sa libération, elle porte sa cause et celle de milliers de victimes de cette répression d’État devant les tribunaux, réussit à prouver les abus de pouvoir des politiciens en place, à identifier ses bourreaux et à les faire comparaitre en justice. Aujourd’hui, elle consacre sa vie à la fermeture de l’École militaire des Amériques, dite « école du crime », et manifeste aux côtés des Mères de la Place de Mai pour que vérité et justice soient faites.



L’opéra est chanté en anglais avec surtitres français et espagnol.

UNE DISTRIBUTION INTERNATIONALE

INTERPRÈTES
Kristin Norderval | Patricia (âgée), soprano, Norvège
Rebecca Woodmass | Patricia (jeune), soprano colorature, Canada (Québec)
Dion Mazerolle | Ramos, baryton basse, Canada
Daniel Pincus | Brusa, ténor, États-Unis (New York)
Vincent Ranallo | Facino, baryton, Canada (Québec)
Marie-Annick Béliveau | Ford manager, mezzo-soprano, Canada (Québec)
Claude Lemieux | Scilingo, comédie, Canada (Québec)
Ensemble KÔ | Chœur

MUSICIENS
Daniel Binelli | Bandonéon, Argentine
Francis Perron | Piano, Canada (Québec)
Nick Danielson | Violon, États-Unis (New York)
Isabel Castellvi | Violoncelle, États-Unis (New York)
Pablo Aslan | Contrebasse, États-Unis (New York)
Marc-Olivier Lamontagne| Guitare, Canada (Québec)
Eric Phinney | Percussions, États-Unis (New York)

Sous la direction de Cristian Gort (Argentine)

www.chantslibres.org



  The Trials of Patricia Isasa

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  NUITS LATIN JAZZ AVEC ALEX BELLEGARDE
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Pierrot Fournier chante Brel
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Trio Fibonacci | Noël en trio
  Noël aux Chandelles 2016
  Quartom / les Petits Chanteurs du Mont-Royal
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Colin Hunter
  Booka Shade
  Boubacar Traoré
  One night with Elvis
  Christine Tassan Trio Jazz Manouche
  Une soirée Soul, Motown et Disco



Vos commentaires

Un opéra historique |||  
Nous avons beaucoup aimé. Les deux solistes étaient vraiment très bonne. L'histoire était bouleversante et encore actuel, Des pays ou les droits de l'homme sont bafoués sont encore trop nombreux. Le cœur et l'environnement visuel était formidable et les trois solistes hommes étaient vraiment bon. Quoi dire de plus. Pour ceux et celles qui hésite à voir de l'opéra c,est assurément une pièce qui risque de vous plaire.

Gaétan L.
Mer. 25 mai 2016



Oeuvre à la fois sobre et saisissante.  
Inspiré d'une histoire vécue, ce spectacle nous dévoile sous forme d'opéra les 2 années d'emprisonnement et de torture d'une jeune fille de 16 ans qui a mis des décennies à retracer ses bourreaux pour les traîner en justice et les faire condamner. J'ai beaucoup aimé la musique et la mise en scène très efficace à des moments cruciaux. Grande interprétation des solistes et à la fin Patricia Isasa elle-même vient nous saluer sous un tonnerre d'applaudissement.

Denis B.
Ven. 20 mai 2016