Fest. des Molières | Trace d'étoiles Fest. des Molières | Trace d'étoiles 
Théâtre
Sam. 4 juin 2016 à 20:00
Théâtre de la Grangerit
5475, boul. Saint-Martin O., Laval
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une modeste demeure en plein cœur de l’Alaska. Dehors, un « white out » infernal. Henry Harry voit sa tranquillité bouleversée lorsqu’une femme en robe de mariée débarque chez lui au beau milieu de la nuit. Gelée et complètement épuisée, elle s’effondre et plonge aussitôt dans un profond sommeil.

C’est après deux jours et deux nuits qu’Henry fait la connaissance de Rosannah, mariée en fuite au caractère imprévisible et au langage emprunté. Du coup, un choc se produit. C’est la rencontre brutale entre deux âmes blessées, mais opposées; une femme qui a fui vers le nord le jour de son mariage et un ermite qui, dans le but d’échapper à la souffrance, s’est coupé de la vie.

Le climat du Grand Nord se dévoilant impitoyable, les deux inconnus se retrouvent confinés à l’intérieur de la maisonnette et tentent tant bien que mal d’éviter de faire resurgir leurs passés troublants.

www.festivaldesmolieres.com

  Fest. des Molières | Trace d'étoiles

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Entrez, nous sommes ouverts
  Le rire de la mer
  P.O.R.N.
  Mythomania
  Dis merci | À L'Espace Libre
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Ton corps t'appartient-il ?
  Chanson Gitane
  La LNI s'attaque aux classiques
  Temps Universel +1 [Laboratoire Intermédial]
  La cartomancie du territoire | Espace Libre
  Ru : Bienvenue dans l’univers de Kim Thúy
  Les parents viennent de Mars, les enfants...
  Les bonbons qui sauvent la vie
  La dette de Dieu



Vos commentaires

Soirée  
Bien que la pièce ne nous ait pas totalement séduits, nous avons beaucoup apprécié le travail et l'enthousiasme des 2 comédiens. De plus, le théâtre de la Grangerit est un endroit charmant malgré la proximité de l'autoroute que l'on oublie au profit de l'accueil sympathique. Nous y retournons d'ailleurs la semaine prochaine.

Brigitte C.
Dim. 12 juin 2016