FINA 2016 | Rachid Taha + Nomad'Stones FINA 2016 | Rachid Taha + Nomad'Stones 
Musique
Mer. 13 juillet 2016 à 20:30
Métropolis
59, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:40.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Rachid Taha :

Nuits d’Afrique fête ses 30 ans. Le raï également ! Et son ambassadeur probablement le plus illustre - pour le moins celui qui en a diffusé les sonorités auprès du plus large public - sera de la partie. Rachid l’Oranais, le « Zinedine Zidane du raï », comme il s’est plu à se décrire récemment à Télérama, avec un brin de provocation, a bien l’intention, en multipliant les projets, de remettre sur le devant de la scène cette musique arabe festive à la réputation sulfureuse, cet hymne au bien-vivre ensemble.

Nomad'Stones :

Syli de bronze de la musique du monde 2016, Nomad’Stones, dans une démarche aux airs de carnet de voyage, « mélange souvent de façon originale le reggae, le chaâbi, le swing et le jazz manouche avec une sensibilité acoustique, mais avec parfois une attitude plus rock. À remarquer particulièrement : Chakib Kouidri, un chanteur aux inflexions tendres ou puissantes et un organe vocal à soulever les foules » (Le Devoir, 2016).



www.festivalnuitsdafrique.com

  FINA 2016 | Rachid Taha + Nomad'Stones

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Soirée Tchekhov
  Splendeur du mobilier russe
  Mohamed le Suédois
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  La déprime
  La singularité est proche
  Le clan des divorcées
  Les grands-mères mortes, une fête
  Théâtre INK – Lignedebus
  Burn Out Total
  Lignedebus
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Le reel de la locomotive
  Eau courante
  Tout est drôle sauf le titre



Vos commentaires

Voyage musical et rythmé   
J'ai bcp aimé le spectacle et surtout j'ai découvert un groupe extra en 1ere partie! Par contre petit bémol, le son était bcp trop fort et saturé, du coup on n'entendait presque pas les paroles et les oreilles nous bourdonnaient...on peut apprécier les beaux instruments sans s'exploser les tympans! Bon mais globalement c'était bien

Clara B.
Jeu. 14 juillet 2016