La Chaise ou qui veut gagner des milliards  
Théâtre
Sam. 11 juin 2016 à 22:30
École nationale de théâtre |Salle Pauline McGibbon
5030, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
10.00$ / 17 % de rabais! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

L'appât du gain et la bêtise humaine peuvent mener loin, très très loin...

Le spectacle débute sur le ton de la comédie pure, voire du burlesque avant de basculer peu à peu vers une réflexion plus profonde.

Deux personnages que tout oppose se disputent une chaise à priori banale... mais qui prend en fait une valeur inestimable... Nos deux compères vont user de trésors d'imagination pour se l'accaparer... jusqu'à atteindre le point de non retour.

Un spectacle qui va crescendo... Comique de situations, scènes absurdes, des rebondissements, des textes jubilatoires, et surtout de l'originalité !

  La Chaise ou qui veut gagner des milliards

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dis merci | À L'Espace Libre
  Le rire de la mer
  P.O.R.N.
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Ru : Bienvenue dans l’univers de Kim Thúy
  Black Boys
  Entrez, nous sommes ouverts
  Vic And Flo Saw A Bear
  Greta, gardienne de prison
  Starshit
  Le clan des divorcées
  Équilibre | Spectacle équestre
  La dette de Dieu
  Cabaret Tollé
  Les bonbons qui sauvent la vie



Vos commentaires

À voir! Les acteurs sont excellents!  
Wow! à voir. Les acteurs et le texte sont excellents. Un tour de force. Quelle aventure ! Les personnages nous embarquent dans un jeu psychologique qui tourne sans cesse autour de la valeur d'une chaise. Bravo aussi pour la mise en scène. Un décors composé d'une chaise, un espace dépouillé, mais habité pleinement par des comédiens qui nous tiennent sur le bout de nos chaises !

Dji H.
Mer. 15 juin 2016



La chaise  
Excellents comédiens qui interprètent une pièce aux sujets intemporels: comment on se perçoit, comment on perçoit l'autre, nos propres valeurs, celles véhiculées par la société dans laquelle on évolue. Excellente réflexion sur notre rapport à l'argent...

Linda T.
Lun. 13 juin 2016