L'état libre de Jones | Première MTL VF L'état libre de Jones | Première MTL VF   
Cinéma
Mer. 22 juin 2016 à 19:00
Cinéma StarCité Montréal
4825, av. Pierre-de-Coubertin, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Arrivez tôt, le nombre de places est limité. La distribution des places se fait selon le mode "premier arrivé, premier servi". La réservation ne vous garantit pas un siège. atuvu.ca et le cinéma ne sont pas responsables du nombre de laissez-passer distribués.

Remstar Films et Elevation Pictures vous offrent la chance de voir le film L'ÉTAT LIBRE DE JONES (VF FREE STATE OF JONES) mettant en Matthew McConaughey à la première de Montréal en version française.

L’État Libre de Jones retrace l’histoire vraie de Newton Knight, un modeste fermier du Mississippi qui, durant la guerre de Sécession, mena un groupe de déserteurs et d’esclaves en fuite contre l’armée des Confédérés. Alors que la Guerre Civile américaine divise la nation, Knight et ses hommes tentent de former l’Etat libre de Jones.



www.remstarfilms.com


  L'état libre de Jones | Première MTL VF

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Humour au Helm
  Samedi Rire Pompette
  Couscous Comedy Show
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...



Vos commentaires

Film à revoir  
Très bon film

Christiane B.
Lun. 25 juillet 2016



Monsieur Parfait  
Film intéressant qui s'annonce pénible au départ avec les scènes sanglantes de guerre. L'acteur principal fournit une prestation convaincante. Bien qu'il y ait des longueurs provoquées par le nombre d'années sur lesquelles l'histoire s'étale, le rythme du film n'est pas trop affecté.C'est le personnage central Newt qui me pose problème. Il est pratiquement irréel ou hors nature par sa stature. Il n'a aucun défaut. Aucune difficulté lui pose problème. Il a toujours réponse à tout. Les retours sporadiques aux années 1940 n'apportent pas grand chose au scénario si ce n'est que pour illustrer que la situation s'est peu améliorée pendant les 80 années suivantes. Ce pan de l'histoire américaine m'était totalement inconnu. En conclusion, le film mérite d'être vu.

Claude J.
Ven. 22 juillet 2016



L'état libre de Jones  
Bon film qui nous fait connaître un héros inconnu de l'histoire américaine. Par contre, le rythme est lent et le film dure trop longtemps. J'aurais coupé un bon 20 min. L'acteur principal est excellent.

Chris
Mar. 28 juin 2016



Ségrégation   
Merci à REMSTAR pour ce partenariat . Un film que j'attendais depuis longtemps , car ce fait véridique a été oublié dans les livres d'histoire . Ne vous attendez pas à de nombreuses batailles du style Gettysburg mais surtout à l'après Guerre de Sécession , une époque rarement évoqué au cinéma . On y retrouve les difficiles conditions des esclaves affranchis mais toujours des citoyens de second ordre sans droit , le Klu Klux Kan , l'occupation du Sus par l'Union etc . En parallèle un procès dans les années 60 pour un descendamt de Newton Knight qui aurait quelques gouttes de sang noir et qui au mépris des lois du Mississipi a osé épouser une blanche . Bref pas un film grand public mais qui passionnera les amateurs d'Histoire

Richard M.
Jeu. 23 juin 2016



Violence  
Je m'attendais à voir un peu de violence, mais pas autant de sang! Le début est difficile à regarder mais cela s'améliore un peu plus tard.< Très bonne histoire vraie.... Enfin Matthew McConnely peut montrer ses vrais talents d'acteur! Il est excellent. Le noir aussi (je ne me souviens pas de son nom) est vraiment bon! C'est un film à voir pour ceux qui n'ont pas peur du sang (à cause du début)

Manon L.
Jeu. 23 juin 2016



L'État libre de Jones  
Trés bon film sur la guerre civile américaine. Ça fait de voir ce genre de films (historiques) beaucoup trop rares selon moi.

Manon L.
Jeu. 23 juin 2016



Sécrégation  
Ce film sur la guerre de sécession américaine est bien fait. Tres bon et on fait des flashback sur 1951 ou le raciste est toujours présent.

Serge S.
Jeu. 23 juin 2016