Promenade à Dakar Promenade à Dakar  
Musique
Ven. 29 mai 2009 à 19:15
Auditorium Le Prévost
7355, av. Christophe-Colomb, Montréal
  Carte
20.00$ / 33 % de rabais! (Régulier:30.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

19h15 : causerie avec Daniel Myssyk, chef d'orchestre.

20h00 : le concert.

L'ensemble Appassionata présente le spectacle Promenade à Dakar, avec les 20 musiciens de l’Ensemble instrumental Appassionata, dirigés par Daniel Myssyk et accompagnés des Solistes invités : Zal Idrissa Sissokho, joueur de kora et Zab Maboungou, danseuse.

Au programme:
D. Milhaud : La création du monde
R. Oréa-Sanchez: Six espaces koralianiques
C. Nancarrow: Piece no. 1 for small Orchestra

Précédé de : Improvisation pour kora et percussion, Oeuvres de J.S. Bach, pour violoncelle solo et marimba solo ; Décompte (extraits) de Zab Maboungou.

Jazz et polyrythmie!

Le ballet La Création du monde de Darius Milhaud est l’œuvre phare de ce programme où la polyrythmie ressort comme dominante d’une promenade ouest-africaine. Écrite pour 17 musiciens, l’oeuvre de Milhaud emprunte résolument au jazz des années 20, malgré le fait que de nombreux éléments la rattachent au continent africain.L’un des solistes invités est Zal Idrissa Sissokho, de la lignée de ces hommes qui transmettent depuis la nuit des temps l’histoire du peuple mandingue. Virtuose de la kora - harpe africaine à 21 cordes - Sissikho est apprécié pour ses talents d’improvisateur.

www.appassionata.ca

  Promenade à Dakar

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Quartom – Acte III
  Inédit! 1.0
  SMCQ | Les Fonoformies
  Les grandes oeuvres pour piano
  Jamais trop tôt pour se parler d'amour
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Marie-Josée Lord
  Sylvain Desruisseaux
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Hommage à Kiss
  Mardis métissés – Kyra Shaughnessy - Passage
  Trio Fibonacci | Artistes migrateurs
  Constantinople – … et je reverrai cette...
  Le trille du diable - Art Crush & Caprice