Le canard sauvage 
Théâtre
Ven. 7 octobre 2016 à 20:00
Maison des arts de Laval
1395, boul. de la Concorde O., Laval
  Carte
16.00$ / 20 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une phrase du docteur Relling pourrait résumer à elle seule l’intrigue de la pièce de Henryk Ibsen:

« Si vous retirez le mensonge de la vie de personnes ordinaires, vous leur retirez en même temps le bonheur »

Gregers l’idéaliste qui revient après 15 ans d’absence découvre que la vie a changé ; son ami Hjalmar est maintenant marié et a choisi de vivre bourgeoisement dans un confort modeste mais sécurisant. Toutes les personnes qui gravitent autour de Gregers vivent dans les mensonges et compromis et celui-ci veut les faire éclater et clamer tout haut la vérité afin de reconstruire l’ordre, quitte à semer la violence jusqu’à l’ultime fin. Ce drame, peut déconcerter par son intensité et le spectateur se verra confronter entre l’idéal et la vie réelle, le besoin de clamer la vérité et le « mensonge vital ».

www.parlevent.ca

  Le canard sauvage

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  TV shows Burlesque - BurlesGeek Montreal
  Concours Miss Cocktail 2017
  Initiation à la performance de slam poésie
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Albert Millaire: Mes amours de personnages
  Méditation bouddhiste tibétaine
  Écrire et performer le poème
  Jamais lu | La Fête sauvage
  Démystifier l'art: Histoire canadienne
  Confidences de Jean-Luc Mongrain
  Tournois international de slam poésie
  Divalicious - Lancement officiel de DivaGirl
  L'hotel 54: Souper-spectacle interactif
  Les brunchs Hip-hop du Bistro le Ste-Cath
  Soirée internationale de slam poésie



Vos commentaires

Canard sauvage  
Malgré que l'histoire et le sujet étaient fort intéressants, le ton des comédiens étaient inégal. On passait du francais perlé au francais québécois Ça ma fait décrocher ! Les costumes eux aussi étaient , pour certaines scènes, dérangeant pour leur apparence contemporaine alors que l'histoire se passe dans l'histoire. Bravo aux comédiens pour ce choix de pièce. .

Normand L.
Mar. 11 octobre 2016