Tentation Tentation 
Théâtre
Jeu. 10 septembre 2009 à 20:00
Théâtre de Quat'sous
100, av. des Pins E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Dans le cadre de Dramaturgies en dialogue:

Texte de l'auteur catalan Carles Batlle
Traduction d'Isabelle Bres
Mise en lecture de Martin Faucher
Avec Monia Chokri, François-Xavier Dufour, Martin Faucher et Denis Roy

En 1962, au Maroc, Hassan promet de donner sa future fille au fils d'un catalan, Guillem. Quarante ans après sa promesse, Hassan débarque chez Guillem, en émigré clandestin, alors que ce dernier entretient déjà une relation amoureuse avec une jeune Marocaine sans papiers.

Né à Barcelone, Carles Batlle est considéré comme l'une des figures majeures de la dramaturgie catalane contemporaine, aussi bien par ses réflexions théoriques que par son œuvre dramatique. Depuis 1994, il a écrit plus d'une dizaine de textes dramatiques présentés en Espagne, et en traduction française, en Europe et à Montréal. Professeur d'écriture et de littérature dramatique à l'Institut del Teatre de Barcelone et à l'Universitat Autònoma de Barcelone, Carles Batlle est également directeur de la revue théâtrale Pausa et soutient le Festival NEW PLAYS FROM EUROPA pour l’Espagne.

Dramaturgies en dialogue présente des textes inédits d'auteurs d'ici et de la Catalogne.

dramaturgiesendialogue.blogspot.com/

  Tentation

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Emma la clown et Catherine Dolto
  Atelier guidé "Méditons ensemble"
  Dubwise Sundays | Reggae Dub Roots
  Rendez-vous voyage: Partir à Vélo
  Poésie et Open Mic
  CLAP ! Centre de recherche en art clownesque
  Réversible | Les 7 doigts à la TOHU
  Cocktail Cirquantique Célébration des fêtes
  Soirée: Quiz de la biodiversité



Vos commentaires

Vive la Catalogne libre  
C'est une pièce d'une grande intensité dramatique avec de nombreux rebondissements très bien rendue par les quatre comédiens malgré la mise en scène minimale. Monia Chorki même si sa voix portait moins que les autres comédiens était complètement habitée par son personnage.. Une très belle soirée en somme qui nous a fait découvrir le texte d'un auteur catalan considéré comme majeur. Merci au CEAD et a ATUVU

Yves P.
Jeu. 10 septembre 2009