No Way, Veronica! No Way, Veronica!  
Théâtre
Mer. 14 octobre 2009 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
20.00$ / 20 % de rabais! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Théâtre - Première nord-américaine - La Spirale - Compagnie Jean Boillot - Poitiers

No way, Veronica ! est un faux film hollywoodien mettant en scène les stars américaines des années 80, Peter Falk, Gina Lollobrigida, Stanley Baker... Le scénario-catastrophe raconte l’histoire de chercheurs météo sur une île subantarctique dont l’univers masculin est perturbé par une vamp nymphomane (interprétée par l’actrice montante du cinéma français, Katia Lewkowicz) qui cherche à pénétrer la base scientifique en se déguisant en chien, en professeur ou en E.T. Le travail combiné de Jean Boillot, metteur en scène, et David Jisse, compositeur, fait basculer cette comédie hilarante dans un spectacle mi-pièce de théâtre mi-concert électro/pop, une science-fiction loufoque, jubilatoire et musicale où se croisent les cultures théâtrales, musicales et cinématographiques des années 80.

La Spirale - Compagnie Jean Boillot - Poitiers

Texte : Armando Llamas
Mise En Scène : Jean Boillot
Interprétation : Katia Lewkowicz, Philippe Lardaud,
Jean-Christophe Quenon
Musique : David Jisse

lachapelle.org/new/calendar/67/29-No-Way-Veronica-/

  No Way, Veronica!

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Pierrot Fournier chante Brel
  Audree and the Flying Cats
  Les Murènes
  Pierre Calvé – Tout est vrai
  Hommage à Bob Marley
  Le meilleur des années 60
  Fantaisies de Disney
  One night with Elvis
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  John Stowell with the Mike Rud Trio
  NUITS LATIN JAZZ AVEC ALEX BELLEGARDE
  Taurey Butler Trio
  Jason Rosenblatt–Série de l’avenue Outremont
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan



Vos commentaires

Qui est le public ?  
L'auteur Christian Bobin dit de certains livres : "Il y a des livres que je referme tout d'suite car il n'y a pas de place pour moi dedans." Dans No Way Veronica , il n'y a pas eut de place pour moi... Beaucoup de mots et de sons qui sont restés sur la scène ... qui n'ont pas trouvé le pont pour se rendre à nous.. Les acteurs étaient seuls de leur côté ... ils semblaient s'amuser ... leur jeu étaient forcé, sans subtilité ... les spectateurs sont restés seuls de leur côté ... à tenter de comprendre ... Une sorte de "passivité" s'est installée chez les spectateurs et malgré la courte durée du spectacle, c'est devenu inconfortable ... long ... Un "repas" qui semble pourtant avoir été préparé avec minutie ! Étaient-ce les ingrédients ? L'équilibre des plats ? L'absence d'aliments "organiques" ? Bref ... un repas bruyant et pas nourrissant . Ce qui reste de précieux est la question : "Comment y arriver ?"

Hélène Élise B.
Mar. 20 octobre 2009