Le poisson combattant 
Théâtre
Mar. 13 mars 2018 à 20:00
Théâtre Prospero
1371, rue Ontario E., Montréal
  Carte
30.50$ / 20 % de rabais! (Régulier:38.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Instructions de récupération spéciales. Lisez bien votre reçu de réservation.

C’est une séparation. On ne s’aime plus, pas question de faire semblant d’être copains, quittons-nous. Alors il part, laisse la maison à elle et à la petite, leur laisse tout. La nuit précédant son départ, le poisson combattant de la petite saute hors de son bocal et meurt au pied de la console. Dès lors, pour lui, un seul but : trouver quelque part l’endroit pour enterrer le poisson, va savoir où, un endroit idéal, on imagine qu’un endroit est prévu pour chaque créature, c’est ce qu’on dit. Comme s’il en allait de sa propre existence, remisée, défaite, à recoudre, il prend la route à la recherche « d’un endroit pour faire mourir sa vie présente, et renaître dans un endroit vierge de tout souvenir ».

Texte et mise en scène : FABRICE MELQUIOT

Une création de la Compagnie du passage (Suisse)
Une présentation du Groupe de la Veillée



www.theatreprospero.com/spectacle/le-poisson-combattant/

  Le poisson combattant

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Inductive Prism XI // Printemps Numérique
  Amy In Heaven - Hommage à Amy Winehouse
  Zen Festival Montreal
  Jim Zeller
  Passione: un hymne à l'amour
  Andréanne Martin
  Des mélodies... sous les chandelles !
  Édith Piaf: Ma vie en rose et noir
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Bach sous les chandelles !
  FMB - Apollon et Daphné au grand bal...
  Best of Soul, Motown & Jazz
  Jonathan Turgeon
  Sax and The City
  Vivaldi les 4 Saisons à la chandelle!



Vos commentaires

Flot de paroles hermétiques   
Un monologue, un flot de mots. Un déluge. Me sentais-je interpellé? Pas vraiment. Étais-je impressionné par ce juste fait : le comédien a retenu ce déluge de mots. C’était vraiment impressionnant. Mais je n’ai pas reconnu la fibre, le canevas qui retenait tous ces mots ensembles ! Chacun ses choix et types d’arts. C’est la beauté de faire des explorations, des de découverte. A bon entendeur !

Normand L.
Dim. 11 mars 2018