Immigré, accent aigu...une comédie d'erreurs Immigré, accent aigu...une comédie d'erreurs 
Théâtre
Sam. 3 octobre 2009 à 20:30
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Inspiré des vraies histoires sur l'immigration, le Théâtre Aye-Aye réunit six comédiens d'origines diverses pour jouer cette comédie pleine d'accents et politiquement incorrecte. Ici, les chocs culturels, les échecs et l'inattendue prennent des visages doux-amers.

Texte créé au Québec.

  Immigré, accent aigu...une comédie d'erreurs

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Spectacle d'humour
  Samedi Rire Pompette
  Les Mercredis Rires Garantis
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  Couscous Comedy Show



Vos commentaires

Une agréable soirée  
Étant moi même une émigrée qui vit avec un québécois j'ai bien apprécié cette comédie. Bons acteurs. Agréable soirée

Anne-Marie M.
Lun. 5 octobre 2009



Bien jouée!  
J'ai beaucoup apprécié cette pièce. Le jeu des comédiens était excellent! Je la recommande à tous ceux qui veulent connaître la réalité des immigrants québécois, sans tomber dans le mélodrame ni dans l'absurdité. Cette pièce rend compte de cette réalité d'une façon humoristique, légère mais tout de même très touchante!

Marilyne S.
Dim. 4 octobre 2009



Assez moyen....  
Certains aspects assez exagérés, je dirais même négativement. La question primordiale, pourquoi les gens veulent venir vivre au Canada ? Tout simplement, j'aurais aimé voir davantage d'aspects positifs dans la pièce, car selon moi c'est vrai il y en a beaucoup et le Canada est un beau pays à y vivre. M

MF
Dim. 4 octobre 2009



Tranches de vie d'immigrant  
J'ai beaucoup aimé ces petites tranches de vie d'immigrants très réalistes.C'est traité de façon humoristique avec un grand fond de vérité.Les immigrants de tous pays s'y reconnaitront et les pures laines souriront du regard porté sur leur système.

Béatrice Q.
Ven. 2 octobre 2009