À la douleur que j'ai - Virginie Brunelle   
Danse
Mer. 14 mars 2018 à 20:00
Complexe Meduse | Salle Multi
591, rue Saint-Vallier E., Québec
  Carte
Gratuit ! (Régulier:36.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Déjà remarquée dans notre programmation avec Complexe des genres et Foutrement, Virginie Brunelle, emblème de la jeune création contemporaine, prend ici à bras le corps cette émotion brute et sauvage qu’est la douleur. Son spectacle, dont le titre recèle un clin d’oeil au poème Soir d’hiver d’Émile Nelligan, interroge cet état de souffrance comme une marque, un lien ou un repère (in)temporel au sein d’un agrégat de solitudes, d’une famille, d’amants... Aux sons de morceaux de musique classique familiers et avec un sens du rythme et une gestuelle qui lui sont propres, la jeune chorégraphe prouve que les affres du chagrin et de l’absence peuvent aussi constituer un pont émotionnel, une source de rencontre, une de celles qui ne laissera pas indemne. À travers une poésie amère et corrosive, Virginie Brunelle explore l’action soutenue de la douleur, cette épine au cœur qui finit par devenir aussi intangible qu’un souvenir.



www.larotonde.qc.ca/spectacle/a-la-douleur-que-jai/

  À la douleur que j'ai - Virginie Brunelle

Inscription
Fil culturel | Danse

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les affamés
  Gaspard va au mariage (Antony Cordier, 2017)
  LA VIE EN SOI
  La disparition des lucioles | Sherbrooke
  La disparition des lucioles | Gatineau
  Dans la brume (Daniel Roby, 2018)
  La disparition des lucioles | T-R
  THE HOUSE WITH A CLOCK IN ITS WALLS | VOA
  First Reformed (Paul Schrader, 2017)



Vos commentaires

A découvrir   
Je dois dire que c’est la 1 fois que je vois ce genre de spectacle, donc je n’avais jamais vu ce genre de danse en personne. Au début du spectacle j’ai eu beaucoup de difficulté à me contenir, j’avais le rire facile même si ce n’étais pas réellement drôle... Par la suite, j’ai réussi a entrer dans la pièce, observer les danseurs et tout le talent qu’il peuvent avoir. Exécuter les mouvements à leur manières doit être extrêmement difficile et demande beaucoup d’entraînement. Au niveau émotionnel, ça doit également leur demander énormément, donc je tiens à féliciter ces 6 danseurs qui sont extraordinaires! Merci à atuvu de m’avoir fait connaître ce genre très particulier de danse!

Lyne M.
Mer. 14 mars 2018