L'air et la chanson ou Tout le monde peut jouer Feydeau L'air et la chanson ou Tout le monde peut jouer Feydeau 
Théâtre
Ven. 11 mai 2007 à 20:00
Théâtre La Chapelle
3700, rue Saint-Dominique, Montréal
  Carte
20.00$ / Billet gratuit avec invité!
(Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le Groupe Party de Cusine présente L'air et la chanson ou Tout le monde peut jouer Feydeau, une franche comédie printanière.

Dans un local surchauffé, une troupe de théâtre proffessionnelle tente de monter la pièce "Chat en poche" de Feydeau. Ils attendent l'arrivée d'un grand acteur ukrainien, spécialiste du vaudeville et de la comédie, supposé les guider dans le travail. C'est alors qu'arrive un réparateur de ventilation qui se fait passer pour le grand acteur en question. S'en suit toute une série de quiproquos et de rebondissements. Ce vaudeville moderne pousse le style jusqu'à l'absurde et la parodie.

Avec: Christian Bégin, Guillaume Champoux, Mélissa Dion-DesLandes, Stéphane Franche, Annie Girard, Louis-Olivier Mauffette et Amélie Prévost.

Mise en scène : Normand D'Amour
Texte original d'Annie Girard et d'Amélie Prévost
Théâtre La Chappelle du 9 au 26 mai

  L'air et la chanson ou Tout le monde peut jouer Feydeau

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Hommage à David Bowie
  Steve Rowe
  Fantaisies de Disney
  Chantons Noël avec Cavelle-Nell Romeo
  Laudate! Concert de Noël
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Une soirée Soul, Motown et Disco
  Colin Hunter
  Miguel De Armas Latin Jazz Quartet
  Ben Racine Blues Band
  Frim Fram
  Concert Allegra: Puccini, Nino Rota, Brahms
  Jean-Michel Morris
  Hommage à Radiohead | Idioteque
  Christopher O'Neil Thomas



Vos commentaires

Vaudeville du printemps  
Cette soirée au Théâtre La Chapelle a passé vite comme l'éclair... aussi rapidement que la course débridée des protagonistes à travers les nombreuses portes du décor! Cette pièce dans une pièce m'a permis de découvrir Feydeau à travers un regard bien actuel. Félicitation à toute l'équipe!

Marie-Josée M.
Mar. 22 mai 2007



Gang de malades!  
Très bon spectacle, même si j'étais un peu réticente au début à cause des tendances hystériques que prenait la pièce. Mais j'ai vite embarqué dans le bateau, appréciant, entre autres, la face "à fesser d'dans" du metteur en scène joué par Christian Bégin. Coup de coeur à Mélissa Dion Des Landes....et aussi à la première course folle!

Criss
Ven. 18 mai 2007



à voir!  
Rafraîchissant par sa légèreté - bien méritée, après une série de pièces un peu plus profondes. Un petit vaudeville qui bouge sans cesse, qui fait du bien. Bref un théâtre qui n'a pas la prétention d'offrir autre chose qu'une grosse heure de plaisir!

Dominique B.
Jeu. 17 mai 2007



Un super moment!  
Vraiment sympa!! Une pure récréation.. On en redemande. Simple, rigolo, efficace et bien joué. On oublie un instant ses soucis.. Merci.

Max-Philippe B.
Jeu. 17 mai 2007



L'air et la chanson ou Tout le monde peut rire...  
Spectacle très drôle et très rythmé où on n'a pas peur du ridicule. Rafréchissant, coloré, on ne parle ici que de divertissement. Si vous avez envie de vous détendre sans avoir à vous casser la tête, c'est le spectacle idéal. Christian Bégin m'a fait mourir de rire... Bravo à toute l'équipe!

Marie-Claude G.
Ven. 11 mai 2007



Vive le Vaudeville! Vive Feydeau!  
Quelle belle relecture de Feydeau (si on peu appeler ca une relecture). Bien que le spectacle soit très court, il est extrèmement divertissant. Des claquages de portes, des quiproquo, tout les procédés comiques sont réunis dans cette pièce. Chapeau aux comédiens et mention spéciale è Christian Bégin qui se fait la poursuite finale pas moins de 3 fois... je pense que Normand D'amour (metteur en scène de la pièce) le trouvais un petit peu gras...

Patrick C.
Ven. 11 mai 2007



Essoufflés?  
Quelle performance d'acteurs, les amis! Performance dans le jeu, mais aussi dans l'énérgie déployée tant dans les courses folles que dans les cascades! Un vaudeville désopillant à voir absolument les amateurs du genre. Une mention particulière à Christian Bégin qui flamboyait hier soir. Amenez vos proches voir cette pièce! Ça rebondit, dans tous les sens du terme!

Arnaud | atuvu.ca
Ven. 11 mai 2007



Désopilant !  
J’étais hier soir à la première de l’air et la chanson et j’ai passé une excellente soirée. A priori, j’aime bien Feydeau, un maître dans l’art du quiproquo, des portes qui claquent et des amants dans le placard. J’étais un peu inquiet au début de voir que ce spectacle se tenait dans une toute petite salle dont j’ignorais l’existence. Dix minutes avant le début, il n’y avait moins d’une dizaine de spectateur en attente de l’ouverture des portes. Mais quel démarrage dès le début de la pièce. Une grande tonicité, des textes hilarants, des acteurs qui jouent tous très bien, sans que l’on puisse dire qu’il existe un seul second rôle parmi les 7 comédiens. Et une mise en scène extrême minutieuse. La séquence de la poursuite à travers la scène, en fin de spectacle, avec les acteurs qui rentrent et qui sortent par les portes A, B et C est incroyablement bien réglée… ce dont on ne pouvait se douter quelques minutes plus tôt vu les indications plutôt confuses à souhait du metteur en scène - acteur. Courrez vite voir cette pièce, vous allez être … Excusez moi, je dois vous quitter précipitamment, ma femme arrive, et je dois ranger ma maîtresse sous le lit, sinon,… Ciel ! Ma femme !

Alain L.
Jeu. 10 mai 2007



Un bon vaudeville  
Dans la lignée des théâtres de boulevard (cela veut dire, grand public!), cette pièce est accessible à un public voulant se divertir à coup sûr. Dès l'âge de 10 ans, vous pourrez profiter pleinement de ce vaudeville extrêmement bien joué (Christian Bégin est bien entouré de jeunes talents à surveiller), le comique de situation est au rendez-vous, la petite salle permet une bonne communication entre les comédiens et le public. Sans discuter, 1h30 de fous rires garantis, que demander de mieux?! Courrez voir cette pièce vous ne serez pas décu.

Marie-Laure O.
Jeu. 10 mai 2007



Feydeau sous amphétamine  
1h20, ou a-peu-prés, d'énergie pure, et dans le rôle (de la) central(e), Christian Bégin, le metteur en scène de la pièce dans la pièce, sur le bord de l'implosion, le plus souvent de rire. Il présente à la troupe la pièce qu'il doivent tous jouer, en attendant le maestro ukrainien. Quand le réparateur de la ventilation arrive, quiproquo, on le prend pour l'autre, ce dernier joue le jeu, premier mensonge d'une longue série où tous les acteurs vont se mentir les uns aux autres dans un immense chaos généralisé, et la pièce dans la pièce devient une mise en abyme de leur propre vie. Normand d'Amour, l'acteur, devient pour cette pièce le metteur en scène, le vrai, et un vrai metteur en scène, qui sait jouer avec les portes (ouverture, fermeture, ouverture, fermeture, etc.) comme on jongle au diabolo. Et pendant ce temps, il fait chaud, car la ventilation n'est pas réparée. Une pièce où la dynamique, le rythme sont au centre de ce drame qui reste une pure comédie, peut-être trop, mais je ne vais pas faire du boudin, ni des alexandrins, c'était vachement bien.

Christophe G.
Mer. 9 mai 2007