Coeur de chien Coeur de chien  
Théâtre
Sam. 17 octobre 2009 à 20:00
Théâtre Prospero
1371, rue Ontario E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un pièce de Mikhaïl Boulgakov, l'auteur du «Maître et Marguerite».

«Cœur de chien» raconte l'histoire d'un chien transformé en humain à la suite d'une expérience scientifique durant laquelle on lui greffe une hypophyse humaine. L'animal hérite des vices du donateur: vulgarité, alcoolisme, vol, mensonge...

Écrite en 1925, cette nouvelle fut longtemps censurée par le pouvoir soviétique à cause de sa charge antitotalitaire.

À voir pour la performance des comédiens, dont Paul Ahmarani, particulièrement convaincant dans le rôle du chien.

www.laveillee.qc.ca


  Coeur de chien

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Couscous Comedy Show
  Spectacle d'humour
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Les Mercredis Rires Garantis
  Samedi Rire Pompette



Vos commentaires

Transformation extrême  
Je salue la performance de Paul Ahmarani. Deux heures sans entracte et il se donne à fond. Je suis toujours impressionnée par les comédiens qui entrent dans la peau de leur personnage sans aucune pudeur, or il faut savoir qu'il interprète içi le rôle d'un chien...C'est remarquable. Le pièce elle-même n'a pas pris une ride. C'est une critique d'un système totalitaire et nous comprenons pourquoi cette pièce a été interdite aussi longtemps en Russie. Il est vrai qu'elle serait encore interdite de nos jours dans plusieurs pays si l'auteur critiquait ainsi le gouvernement. Rien ne change...J'aurais une réserve à propos de la musique, parfois assourdissante, utilisée pour marquer certains passages, c'est dérangeant. Cela dit, tous les acteurs sont excellents et mon invité et moi avons beaucoup apprécié ce beau moment de théâtre.

Lise B.
Dim. 25 octobre 2009



Inattendu, différent et intéressant  
L'histoire dont nous avions lu un résumé nous apparaissait sortir de l'ordinaire; nous n'avons pas été déçus à ce niveau. La transformation du chien en homme est assez loufoque et nous aide à recevoir les descriptions qui auraient pu être arides, de certains aspects du système russe d'une autre époque. Les performances des comédiens principaux sont excellentes. Certains des personnages plus secondaires étaient difficiles à comprendre à cause de leur accent, mais cela ajoutait au charme de cette pièce d'origine russe. La mise en scène était '' touffue '' avec plein de rebondissements, peut-être un peu trop quelquefois. La musique de fond était un peu trop présente et empêchait de bien comprendre les dialogues. Au début de la pièce, il est difficile de comprendre le monologue du comédien Paul Ahmarani car il tourne le dos à l'auditoire afin de faire face à une caméra portable. Cette partie au début de la pièce est un peu longue et pourrait être resserrée. Globalement, nous avons aimé ce spectacle, car cette pièce nous a fait voir certians aspects de la vie en Russie (appartements et conseil d'établissement) et comprendre que les dissidents avaient la vie dure (alors et maintenant aussi probablement).

Ghislaine V.
Mer. 21 octobre 2009



Du bon théâtre à Montréal  
Qu'on se le dise nous avons la chance d'avoir du bon théâtre à Montréal - Une pièce russe de 1925 qui n'a pas vieillie et qui nous laisse un sentiment troublant - Magnifique interprétation de tous les comédiens - mise en scène qui nous garde constamment sur le qui-vive. Je reverrais cette pièce avec plaisir, ne fut-ce que pour revoir la performance de Paul Ahmarini.

Ruth P.
Lun. 19 octobre 2009



À voir!  
J'ai été très impressionnée par la pièce, par la mise en scène, mais surtout par la PERFORMANCE des comédiens!!! Excellente performance, je ne m'y attendais pas du tout! Cela vaut vraiment la peine d'y aller!

Ioana D.
Dim. 18 octobre 2009



Une belle performance  
Une très bonne pièce, de très bons comédiens, une très bonne mise en scène, bravo !

Frédérique G.
Sam. 17 octobre 2009