Un beau soleil intérieur  
Cinéma
Jeu. 14 juin 2018 à 19:00
Cinéma Beaubien
2396, rue Beaubien E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:12.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Arrivez tôt, le nombre de places est limité. La distribution des places se fait selon le mode "premier arrivé, premier servi". La réservation ne vous garantit pas un siège. atuvu.ca et le cinéma ne sont pas responsables du nombre de laissez-passer distribués.

atuvu.ca et Métropole Films vous convie à l'avant-première du film Un beau soleil intérieur de la réalisatrice Claire Denis mettant en vedette Juliette Binoche.

Synopsis :

Isabelle (Binoche) est une peintre parisienne divorcée à la recherche du grand amour, passant d’une relation regrettable à une autre. Il y a le banquier (Xavier Beauvois) qui, comme beaucoup de ses amants, est marié; un bel acteur (Nicolas Duvauchelle) avec son lot de complexes; l’artiste peintre sensible (Alex Descas) pris avec une phobie de l’engagement ; et l'ex d'Isabelle (Laurent Grevill) qui a quelque chose d’autre en tête. Bien difficile de garder espoir face à cette parade de goujats…



  Un beau soleil intérieur

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Soirée Flamenca
  Une nuit de Tango et de passion!
  Wamunzo



Vos commentaires

Vie amoureuse  
Un film qui est destiné à une clientèle très réservé aimant le style duel d'acteurs . Un film très bien joué mais très long .

Richard M.
Mer. 20 juin 2018



Un nuage intérieur  
Critique de mon invité: Malgré le jeu formidable de Juliette Binoche, j’ai soupiré d’exaspération face à ce personnage dépendant affectif entouré d’hommes complètement insupportables. La quête d’une vie amoureuse idéalisée qui finit avant même d’avoir commencé, c’est une vraie caricature. Malgré tout, j’ai ri, à quelques reprises, de voir tous ces gens ridicules parler pour ne rien dire.

Sophie P.
Sam. 16 juin 2018



Ennuyant  
Film sans action et tres ennuyant. Malgré la présence de grands noms.

Serge S.
Sam. 16 juin 2018