FNC | Demain dès l'aube FNC | Demain dès l'aube   
Cinéma
Mer. 14 octobre 2009 à 21:00
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté dans le cadre du Festival du nouveau cinéma.

Pianiste classique de grande renommée, Mathieu vit pourtant une vraie crise existentielle. Séparé de sa femme, il répond à l’appel de sa mère malade qui s’inquiète pour son jeune frère Paul. Manutentionnaire, ce dernier passe en effet tous ses temps libres au sein d’une communauté bien particulière de jeux de rôles qui s’attache à reconstituer le plus fidèlement possible le milieu de vie de l’armée napoléonienne. Un jeu qui, pris trop au sérieux, peut s’avérer extrêmement dangereux.

Après s’être intéressé au destin de deux femmes dans l’angoissant Tourneuse de page, le cinéaste Denis Dercourt observe donc cette fois l’interaction de deux frères que tout semble séparer mais qui trouveront sur ce terrain de bataille imaginaire de quoi consolider leur relation. À la fois drame familial et suspense tendu, Demain dès l’aube, qui emprunte son titre au célèbre poème de Victor Hugo, peut également compter sur la présence des charismatiques Jérémie Rénier et Vincent Perez pour faire résonner son récit. Mis en scène avec élégance, notamment lors de scènes historiques très tendues, le film présenté cette année à Un Certain Regard laisse encore, comme toujours chez le cinéaste, une place prépondérante à la musique, véritable personnage à sa manière de ce thriller original et singulier. | Helen Faradji

France | 2008 | 94 min. | couleur | 35mm | v.o. française | sc. : Denis Dercourt | Jacques Sotty | int. : Vincent Perez | Jérémie Renier | Aurélien Recoing

www.nouveaucinema.ca

  FNC | Demain dès l'aube

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Générations
  Jean-Michel Pilc Trio
  Atelier public - Well tuned brass
  Hommage à la reine de la Salsa Celia Cruz
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Requiem de von Suppé |Ensemble Les Jongleurs
  Glam Cabaret
  Alex Lefaivre Quartet
  B'S BEES
  Gentiane MG Trio
  Le meilleur des années 60
  Etienne Drapeau | Mes plus belles chansons
  Daniel Boucher
  Motown & Disco Inferno



Vos commentaires

Film qui sort de l'ordinaire  
Un film pour le moins qui sort de l'ordinaire mais qui n'a pas su me séduire. Certe le sujet des reconstitutions historiques avec ces fervents qui prennent plaisir à vivre dans le passé et l'implication d'une passion, d'un amusement dans la vie moderne et réel, est original et peut soulever l'intéret. Pourtant, le scénario en reste descevant. Pendant plus d'un tiers du long métrage, le fil conducteur du scénario reste obscure sans être captivé par le film. Nous avons le temps de nous demander "et alors ?". De plus la fin reste à la discrétion du spectateur, le scénariste manquait'il d'imagination? Pour être honnête, en sortant du cinéma je n'étais pas frustré avec l'impression d'avoir perdu mon temps mais ce n'est pas un film que je recommanderai à mes amis.

Emilie G.
Sam. 17 octobre 2009



Aux frontieres du réel....  
Entrez dans le monde des rolistes....!! Un tres bon Vincent Perez dans un role de grand frére protecteur, qui nous surprend par ses actions finales ou la fiction rattrape la réalité...une belle musique qui lui permet ''un jeu de role'' de musicien parfaitement crédible. Nos invités ont aussi bcp aimé l'apres film et les reponses au questions y affairant qui nous font rentrer dans les coulisses du cinéma.......merci atuvu

JeanneMarie
Jeu. 15 octobre 2009



Excellent suspens  
Nous avons beaucoup apprécié ce film où le suspens est présent tout le long. Le réalisateur sait nous mettre sur des "fausses pistes" afin de garder la tension constante. Il était très intéressant d'entrer au sein de la relations frère-frère entre les deux personnages principaux, relation qui est rarement exploitée au grand écran. À noter aussi: la justesse du jeu de "pianiste" de Vincent Pérez, qui selon ses dires a mis 6 mois à l'apprentissage des pièces entendues à l'écran afin de rendre son jeu des plus crédibles. Excellent film à voir.

Chantal S.
Jeu. 15 octobre 2009