Demain, peut-être Demain, peut-être 
Théâtre
Mar. 24 novembre 2009 à 20:00
Espace 4001
4001, rue Berri, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Fort de son solo Moi au milieu du monde (2007) et de son expérience en art visuel, Jean-Pascal Fournier, directeur artistique de la compagnie K-O/Chaos, a eu envie de créer un second spectacle théâtral performatif. Cette fois, il partage la scène avec Maia Loïnaz, actrice et auteur (La massothérapeute, Éditions Marchand de Feuilles, 2009).

Demain, peut-être est né d’envies et d’improvisation. Au début, il y avait un cornet de crème glacée et un piano jouet. Quelques mois plus tard, Demain, peut-être est devenu un spectacle à part entière qui traite avec beaucoup d’humour, des souvenirs et de la mémoire. Quelles traces allons-nous laisser dans la mémoire des autres? Sommes nous condamnés à disparaître malgré tous les efforts que nous déployons pour rester inoubliable? À travers les destins de plusieurs personnages célèbres et les mystères de la géologie, Demain, peut-être questionne notre rapport à l’héritage et au temps qui passe.

K-O/Chaos privilégie un théâtre de création, influencé par diverses formes d’art. Sur scène, Jean-Pascal Fournier et Maia Loïnaz sont accompagnés de Jonathan Desjardins, compositeur et musicien. Ils ont également fait appel à Erwann Bernard (Rouge Gueule, Théâtre PÀP, 2009) à la conception des éclairages.



Interprétation, mise en scène, texte, scénographie et costumes JEAN PASCAL FOURNIER et MAIA LOINAZ
Conception sonore et performance sur scène JONATHAN DESJARDINS
Conception des éclairages ERWANN BERNARD
Régie MARJORIE BÉLANGER et JULIEN BLAIS SAVOIE

Note: Argent comptant seulement.

  Demain, peut-être

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!




Vos commentaires

Apréciation de mon invité  
J'ai bien apprécié cette pièce intimiste qui m'a un peu surpris je dois dire. D'après la description, je m'attendais à quelque chose de décousu et d'expérimental, hors au contraire, tout était bien ficelé. Les décors et les instruments minimalistes permettaient aux 2 comédiens une exploration tout azimut qu'ils ont bien mis à profit. Un petit trésor à faire circuler, bravo à cette expérience théâtrale.

Bodyretail
Mer. 9 décembre 2009



Ce sera un bon souvenir.  
Une piece sur le sens de laisser une souvenir de soi. J'ai adoré le jeux des 2 comédiens. Le théàtre pour le théâtre, mission accomplie. Bravo pour la mise en scene. Le fils conducteur était bien structurée et l'enchainement était tout a fait bien développé. Si ces comédiens, comme le personnage de Maia Loïnaz, se demande comment laisser un souvenir deux...ils l'ont fait dan mon esprit ce soir. Bravo et merci pour cette belle soirée.

Bodyretail
Dim. 6 décembre 2009



Entre-deux  
Mon invitée et moi avons apprécié la pièce dans son ensemble. Les nombreux parallèles et les objets utilisés pour évoquer sentiments et images chez le spectateur étaient très bien pensés et font la force de l'auteur et de la mise en scène. Le texte, prometteur, nous laisse toutefois un peu sur notre faim avec des idées qui mériteraient d'être davantage approfondies. Peut-être la durée un peu limitée de la pièce (1h15 environ) y est-elle pour quelque chose. Malgré cela, je ne démords pas du fait que Jean-Pascal Fournier a un talent qui mérite d'être connu et découvert pour ceux qui n'en ont pas encore eu la chance. Belle performance également de Maia Loinaz.

Martin C.
Jeu. 26 novembre 2009



Idées intéressantes  
Pour ma première visite à l'Espace Geordie... Points forts: quelques trouvailles intéressantes sur le plan du décor et des accessoires (congélo-tombeau), certains effets visuels vraiment intéressant compte tenu des moyens, respirateur, Disney, etc. De bons moments drôles qui suscitent l'attention du public. Un point qui mérite amélioration: fil conducteur pas suffisamment développé...

Simon C.
Mer. 25 novembre 2009