La Course des tuques | de Brisson et Godbout La Course des tuques | de Brisson et Godbout 
Cinéma
Sam. 16 mars 2019 à 17:00
Station Vu | Cinéma de quartier
8075, rue Hochelaga, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:11.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Can. 2018. Film d'animation de Benoît Godbout, François Brisson . Depuis cinq ans, c'est François les lunettes qui remporte la course de luge organisée par les enfants du village durant le congé de Noël. Cette année, l'engin soi-disant imbattable conçu par le petit génie sera piloté par Sophie. Laquelle affrontera la fourbe cousine de Zac, un nouveau venu solitaire et prétentieux, qui réside chez sa grand-mère. Après une descente au coude-à-coude, le bolide de Sophie se désintègre au moment de franchir la ligne d'arrivée. Refusant de céder la coupe à l'arrogant Zac après avoir découvert qu'il a saboté la luge, François s'entend avec lui pour tenir une seconde manche sur une piste redessinée, encore plus spectaculaire que la précédente. L'inventeur bigleux garde cependant le silence sur les enjeux de cette nouvelle course, négociés dans le plus grand secret. Attrayant conte d'hiver aux valeurs inclusives et humanistes. Ensemble enfantin, exempt de second degré. Animation de premier ordre. Trame sonore dynamique. Personnages attachants (source: Mediafilm)

89 minutes - Version originale française

www.stationvu.com/



  La Course des tuques | de Brisson et Godbout

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Orchestre Symphonique de Québec
  François Richard
  The Escapist Music
  Andréanne Martin formule duo
  Trio Fibonacci | Tous à l'opéra !
  Bach sous les chandelles !
  Jam sessions avec Jim Doxas
  Totem électrique
  Own your voice
  Tatouage miroir
  Suzi Silva | Série Mardis métissés
  Nuit latin Jazz
  XL à L
  Jim Zeller
  Elinor Frey & Suzie LeBlanc: Fiorè



Vos commentaires

AMUSANT  
Bien rigolo, une belle histoire d'amitié et de solidarité. Des hivers comme nos enfants devraient en connaître. Dommage que ce soit remplacé par des tablettes et ordi.

Vicky R.
Sam. 9 mars 2019