Sexy béton III : Abandon Sexy béton III : Abandon  
Théâtre
Jeu. 21 janvier 2010 à 19:30
Centre Segal des arts de la scène
5170, ch. de la Côte-Sainte-Catherine, Montréal
  Carte
17.00$ / 22 % de rabais! (Régulier:22.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Pièce en français et en anglais.

Poursuivre ou ne pas poursuivre, là est la question pour les familles endeuillées ou blessées après l’effondrement du viaduc de la Concorde. L’argent est leur obstacle majeur, même après une tentative d’obtenir des fonds d’un des plus riche résident de Montréal. Pendant ce temps, l’horloge marque le décompte vers la date butoir de la décision, le point de non-retour.

Dans l’épisode final de Sexy béton, les acteur Brett et Maude mènent leur enquête jusqu’au sommet. Une entrevue avec nul autre qu’un ex-Premier ministre du Québec révèle que la vérité à propos de l’effondrement du viaduc est vraiment ailleurs, mais offrira-t-elle un espoir de rédemption?





Sexy béton est la septième production de théâtre documentaire de Porte Parole. Tous les mots que vous entendrez proviennent à 90 % de personnages interviewés, d’articles de journaux, de lettres de lecteurs ainsi que du rapport final de la Commission Johnson.

www.porteparole.org

  Sexy béton III : Abandon



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  FAME - La comédie musicale
  FTAV: Des zombies et des hommes
  FTAV: La capsule
  FTAV: La nuit des p'tits couteaux
  FTAV: Ça ne se fera pas en criant Algus!
  FTAV: Choix Multiple
  FTAV: Un beau salaud
  FTAV: À vos souhaits
  FTAV: L'Avare de Molière
  FTAV: La commission Condorcet
  L'Homme Gris
  Théâtre sans animaux
  FTAV: Le dernier mot
  Corbeil & Maranda



Vos commentaires

Impressionnant!  
Impressionnant de constater l'implication sociale de l'auteure et l'intensité de jeu des acteurs. C'est la première fois que j'assiste à une pièce de "théâtre-documentaire" et ce ne sera pas la dernière! Beaucoup de réflexions ont été suscitées! Bravo!

Kateri L.
Mar. 12 janvier 2010