petitBIG et Ira Lee petitBIG et Ira Lee 
Musique
Mer. 13 janvier 2010 à 21:00
Quai des Brumes
4481, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:5.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Avec Ira Lee en première partie et une apparition de Héliodrôme.

Mathieu BIG Leduc, alias petitBIG, est un auteur-compositeur-interprète aux talents multiples. Il s’intéresse à la musique bien de chez nous et caresse toujours dans le sens du poil divers projets musicaux, lyriques et sonores, tournant autour de la chanson et du théâtre.

Mathieu fréquente quotidiennement un univers de musiques méconnues, de spectacles obscurs, et mène une vie de bureau brun, de radio téléchargeable et de technologies numériques désuètes. petitBIG aime la composition, les arrangements et les collaborations, sources d'idées et de divertissement.

big.kacane.com

  petitBIG et Ira Lee

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FSM | Inch'Alyah avec Judith Mergui
  Couscous Comedy Show
  Samedi Rire Pompette
  Les Mercredis Rires Garantis
  Michel Mpambara, François Massicotte, ...



Vos commentaires

Bonne découverte  
La soirée a été sympa, je ne connaissais aucun des 2 artistes et je ne regrette pas leur découverte. Le concert a commencé avec Ira Lee. Ce garcon est probablement beaucoup plus fou que je ne le pense, vu que je ne comprends pas l'intégralité de ses textes en anglais. Une énergie incroyable sur scène, une superbe voix bien chaude, mais tout ca est désservi par l'utilisation de musique en boite réalisée sur ordinateur. Ca a commencé a prendre une vrai profondeur quand petitBIG est monté l'accompagner à la guitare. Je pense qu'Ira Lee gagnerait beaucoup a travailler avec des vrais musiciens, et que là le show deviendrait vraiment bon. PetitBIG a pris la 2eme parti de soirée. J'ai bien aimé les accents rocks de sa musique et l'harmonie originale qu'il utilise. J'ai moins aimé les textes et la voix (pas toujours très juste). J'ai aussi aimé la place laissée à la ligne de basse, qui est simple mais qui dynamise bien l'ensemble. Après un gars comme Ira Lee, il faut aussi sans doute en rajoutant encore un peu dans la présence scénique, meme si l'ambiance était chaleureuse. Un seul bémol, qui n'a rien à voir avec les artistes. J'ai bien envie d'aller les écouter encore tous les deux, mais par pitié, loin des imbéciles qui conversent en braillant pendant que les musiciens jouent.

Claudine P.
Jeu. 14 janvier 2010