Simon a toujours aimé danser Simon a toujours aimé danser 
Théâtre
Mer. 20 janvier 2010 à 20:00
Théâtre d'Aujourd'hui | Salle J.C. Germain
3900, rue Saint-Denis, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Les billets doivent être récupérés avant 18h00 le jour de la représentation.

Une production d’Abat-Jour Théâtre, en résidence à la salle Jean-Claude-Germain.

Ce spectacle a été présenté en 2007 au Festival Fringe et au Festival LGBT et en 2009 au Festival le FETAAR à N’Djamena, au Tchad, en Afrique et au Carrefour international de théâtre de Québec dans le volet Les Chantiers.

Lauréat de Création francophone de l’année au Festival Fringe + + + Solo de l’année du Festival LGBT.



texte et jeu
Simon Boulerice

mise en scène
Sarah Berthiaume

Résumé

Le petit Simon veut chanter, mais il n’a pas la voix adéquate. Le petit Simon veut danser, mais on l’a inscrit dans une ligue de hockey. En suivant le parcours intérieur de cet enfant ayant grandi un peu mal, prédestiné pourtant au succès, on nous parle de l’importance de persister dans notre plus grand travail d’homme: nous trouver beau. Trouver ce qui nous distingue des autres. Simon a toujours aimé danser dresse un pont entre les nobélisés de littérature et les films guimauves de Walt Disney, entre la musique de discothèque et celle de la religion, entre un adulte riant de lui-même et son enfance de déceptions. Ici, Mozart et Nijinski côtoient Whitney Houston et Susan Sarandon. Et un petit garçon, dans tout ça, qui tente éperdument de se démarquer.

  Simon a toujours aimé danser



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La singularité est proche
  Le Sapin de Noël
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Gloucester - Délire shakespearien
  Crudités
  Ai-je du sang de dictateur?
  Dans la tête de Proust
  Jeannot dans la tempête
  Cabaret Tollé
  Les monologues du vagin
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le clan des divorcées
  10 ans de mariage !
  No strings (attached)



Vos commentaires

Frais et touchant  
Une soirée douce et simple en compagnie de Simon qui nous touche et nous fait sourire. Agréable!

Rosalie J.
Lun. 26 avril 2010



Touchant, très bien joué  
Très bon scénario. Interprétation très juste. Thème sensibilisant aux difficultés d'une personne non conforme aux normes sociales; difficultés qui se répercutent sur toute une vie. Salle J.C. Germain toute petite se prêtait bien à cette pièce intimiste. Le comédien était tout simplement extraordinairement bon, agissant seul sur la scène et performant en tout: textes, danse, interprétations... Mon invitée a beaucoup aimé cette pièce. Le sujet nous a fait revivre des émotions passées dont nous avons parlé ensemble par la suite. J'avais fait un commentaire deux jours après le spectacle. Je ne sais pas pourquoi mon commentaire ne semble pas s'être rendu...

Marielle D.
Sam. 30 janvier 2010



Faux, mais de façon très juste!  
Simon chante faux. Simon danse un peu faux. Et il joue un peu gros. Mais justement, c'est bien le drame de Simon, il n'est pas le génie qu'il aimerait être. Et dans sa façon de jouer le faux Simon (le personnage), le vrai Simon (le comédien, donc) est très juste. C'est drôle et assez touchant. Derrière toute cette fausseté, il y a beaucoup de vérité. À voir, vraiment.

Alain A.
Mer. 20 janvier 2010



Sur un air d'Allegri...  
Simon a toujours aimé danser est une très belle pièce intimiste mettant en exergue la difficulté de se faire accepter lorsque l'on est pas comme le monde voudrait que l'on soit. C'est au travers de ses idoles que Simon nous conte son parcours, sa vie. Ces idoles sont comme des icônes que la religion, omniprésente et parfois pesante dans la société québécoise, aura tôt fait de lui imposer. Une mise en scène de Sarah Berthiaume très réussie, mélangeant "choréographie", récits émouvants et monologues poignants. Touchant, drôle, surprenant, Simon Boulerice sait conquérir le coeur de l'auditoire et le surprendre par la richesse de son jeu, mêlant danse et théâtre. Mention spéciale également pour le jeu de lumière et la bande sonore accompagnant Simon tout au long de la pièce.

Vincent G.
Ven. 15 janvier 2010