Mirabilis Mirabilis  
Théâtre
Jeu. 21 janvier 2010 à 20:00
Salle Paul Buissonneau - Centre Calixa-Lavallée
3819, av. Calixa-Lavallée, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:15.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Banc d'essai public

Dans le secret de son atelier, un homme bricole doucement avec le cadavre d’une poupée éventrée, un écrin pour ses souvenirs. Quelque part un autre homme, d’un petit mouvement sec, fige à jamais le temps sur la montre en or terni de son père décédé deux heures plus tôt. 11h58. Dans une vitrine, une femme sourit étrangement, son intimité exposée aux regards. Ailleurs, une autre femme encore, astique un à un ses souvenirs, comme on s’acharne à faire briller l’espoir.

Voici quelques présences qui traversent l’univers grouillant et fantasmagorique de Mirabilis, la nouvelle création de Matériaux Composites. Inspiré de l’imagerie débridée du cabinet des curiosités et de la figure emblématique du collectionneur, Mirabilis questionne notre rapport intime à la mémoire. Comment faire face à l’éparpillement et à la fugacité de nos existences? Taire l’angoisse du temps qui passe, inéluctable? Comment préserver nos corps de la pourriture et nos amours de la poussière?

À l’image du collectionneur solitaire qui accumule, trie et agence sans cesse ses trouvailles avec l’ambition de recréer un monde à sa portée, les êtres qui peuplent Mirabilis s’approprient des lambeaux de réel ou s’accrochent à quelques souvenirs entêtants, comme on s’agrippe à une bouée.

www.materiauxcomposites.net

  Mirabilis

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  10 ans de mariage !
  Crudités
  Cabaret Tollé
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier
  Les monologues du vagin
  Le saut du lit
  Joyeuse Matinée de Noel
  Mes enfants n'ont pas peur du noir
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Le Sapin de Noël
  Macbeth de William Shakespeare
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Le clan des divorcées
  Gloucester - Délire shakespearien



Vos commentaires

A encourager  
Une jeune troupe melangeant technologie et philosophie de la vie....des questions a se poser sur notre suconsommation et notre rapport avec les autres

Yasmina S.
Lun. 25 janvier 2010