Un atoll dans la tête Un atoll dans la tête   
Théâtre
Mer. 26 mai 2010 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:27.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un atoll dans la tête est un poème sonore et visuel qui pulvérise l'existence... Brigitte Aubonnet, de la revue Encres vagabondes, résume ainsi la pièce : « Filip Forgeau nous transporte sur son atoll dans les pensées intérieures d'un être qui a du mal à délimiter la frontière entre le monde réel et la folie, entre le dedans et le dehors. Nous retrouvons son extraordinaire écriture où les mots sont de véritables patinoires qui nous font glisser d'un univers à un autre. L'émotion et la sensibilité sont toujours très présentes avec la voix si particulière et si touchante de cet écrivain. »

Filip Forgeau, auteur et metteur en scène français, s'est retrouvé avec trois autres écrivains en 2005 à l'hôpital psychiatrique de Limoges pour une résidence d'écriture de trois semaines. En est ressorti un texte, une fiction imprégnée du lieu et des rencontres, entre réel et imaginaire. Il ne s'agit pas d'une « écriture documentaire » ou d'une « écriture reportage » sur le monde de l´hôpital, mais bien d'une fiction, d'un voyage immobile, peut-être, onirique, sûrement. Comme le consacre la formule : « Toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé serait purement fortuite. » Ainsi, de l´hôpital a pu naître la poésie.

www.espacelibre.qc.ca

  Un atoll dans la tête

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Glory de Kristina Grozeva, Petar Valchanov
  RVQC | Pour vivre ici - Drummondville
  Destierros (Q&A avec Hubert Caron-Guay)
  RVQC | Et au pire on se mariera
  L'Énigme du Mont Saint-Hilaire, le Film
  RVQC | C’est le coeur qui meurt en dernier
  Le manoir magique | FIFEM
  Death Wish | Première VOA MTL
  Au revoir là-haut d'Albert Dupontel
  Les Lions de Cannes 2017 | Station Vu
  Ciné-Conférence: Bhoutan
  Ciné-Club Panorama | Regards Hybrides
  Le Jeu de Molly
  RVQC | Un sac de billes
  Les devinettes de Reinette – FIFEM



Vos commentaires

Poésie et folie  
Mes invités ont trouvé ce voyage entre poésie et folie un peu trop compliqué. Ils s'y sont plutôt perdus. Ils ont quand même apprécié en général.

Johanne M.
Jeu. 24 juin 2010



Moche : superbe!  
Oups! Je me suis trompé de théâtre... donc de pièce! Désolé! Je suis allé voir Moche à l'Espace 4001. C'est brillant, extrêmement spirituel. De l'humour absurde, peut-être, mais qui repose une une réflexion réelle. Les comédiens sont aussi justes les uns que les autres dans ce registre de jeu distancié.

Alain A.
Sam. 29 mai 2010



Riche mais incohérent  
Le texte est riche et très intelligent. L'auteur accorde beaucoup d'attention aux mots très percutants et les métaphores sont à l'honneur. Par contre, la pièce est incohérente! Sexe, ambulancier, hôpitaux, Docteur, il y a plusieurs points culminants dirait-on. On a tendance à se perdre dans l'univers démentielle de l'auteur. Serait-ce le but de la pièce et piéger le public où il commence à se sentir à l'aise et dénaturer, voire bordéliser tout indice de stabilité? Autre chose, j'ai trouvé un peu trop long les monologues et le ton était monotone.

Gilbert M.
Ven. 28 mai 2010



Intense...  
Bonne pièce au contenu très intense. Tout plein de courte bride de folie... ou de poésie comme dirait l'auteur, enrobé de très bon éclairage dans une mise en scène efficace et étudiée. Des acteurs très solides dans une pièce qu'on a aimé voir...

José P.
Mer. 26 mai 2010