BIG 3rd episode (happy/end) BIG 3rd episode (happy/end) 
Théâtre
Jeu. 28 janvier 2010 à 20:00
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Pièce présentée en anglais.

Bienvenue dans BIG 3rd episode pour un aller simple vers la planète sexe, gloire et pop. Sur le plateau, danse, théâtre, musique et arts visuels se mélangent joyeusement pour une ode au plaisir. Ici, on chante Nirvana, on s’éclate en boîte de nuit, on va au gym et on pratique l’amour libre.

Mais voilà que la machine déraille: les acteurs rejouent les scènes en boucle, s’y perdent, s’immobilisent puis reprennent, et les voix sont désynchronisées. Car à force de trop briller, le vernis du paraître et des vanités ne va-t-il pas craquer?



En plaçant l’exagération et le décalage au menu de leur dispositif, la compagnie franco-autrichienne, qui, depuis 1999, a construit sa réputation sur les plus grandes scènes d’Europe et des États-Unis, dénonce notre dépendance à la société marchande et les artefacts du bonheur moderne.

de Superamas (FRANCE/AUTRICHE)

www.usine-c.com

  BIG 3rd episode (happy/end)

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Mohamed le Suédois
  Tout est drôle sauf le titre
  Eau courante
  Splendeur du mobilier russe
  La déprime
  Lignedebus
  Théâtre INK – Lignedebus
  Le clan des divorcées
  Penouche | Monologues Humoristiques
  Je suis un arbre sans feuille
  Les manchots
  L'Histoire de la musique | Buzz Cuivres
  Non Finito
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Splendeur du mobilier russe



Vos commentaires

BIG 3rd episode (happy/end)  
Ce n'est pas à quoi je m'attendais!! La bande sonore est extraordinaire, j'ai vraiment aimé.Je peux vous dire que l'histoire est une peu difficile a suivre et farfelu!! Pour le coté dans j'ai été un peu déçu car je croyais qu'il allait y en avoir plus. Je conseil cette pièce à ceux qui aime voir des pièce original et qui aime explorer de nouveaux genres.

Emmanuel M.
Sam. 30 janvier 2010