Il y aura Il y aura  
Théâtre
Mer. 27 janvier 2010 à 20:00
Théâtre Périscope
2, rue Crémazie E., Québec
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:30.50$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un vieil homme marche droit devant lui en traînant un chariot. S’adressant à une femme absente avec une infinie tendresse, il traverse l’espace et sa vie, cherchant l’endroit parfait où poser ses pénates. Une réflexion sur la vie et la mort, la vieillesse et la solitude, l’amour et le détachement.

Ne manquez pas ce rendez-vous très attendu avec Roland Lepage qui, à 81 ans, n'hésite pas à plonger dans l'aventure de la création. Venez assister au déploiement des 65 années d'expérience de cet homme de théâtre récompensé, en novembre dernier, du prestigieux prix Denise-Pelletier, remis par le Gouvernement du Québec.



www.theatreperiscope.qc.ca

  Il y aura



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  FTAV: La poésie du chameau
  Cheval-Artiste | Spectacle équestre
  FTAV: Là, de Serge Boucher
  FTAV: De vrais enfants sauvages
  Ostie de Fin de semaine
  Merlin, l'origine d'une légende
  Indiscrétions publiques 2017
  Équilibre | Spectacle équestre
  Toutes ces choses que j'aimerais oublier
  Le Diable est dans les détails
  FTAV: Du poil aux pattes comme les CWAC's
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Lancement de l'Album Soleil
  Docteur, j'veux être belle! (Botox&Silicone)
  Félix et Compagnie: Chansons, humour...



Vos commentaires

Soirée extraordinaire  
Une performance d'acteur à couper le souffle Bravo et Merci Suzanne Boucher

Suzanne B.
Lun. 28 novembre 2011



Quel beau texte et quel grand comédien!  
Monsieur Lepage est un comédien hors du commun. Il occupait toute la scène à lui seul avec une grâce et une présence extraordinaire. Le texte poétique de monsieur Joubert ne pouvait être mieux servi que par monsieur Lepage. Que dire du choix musical si bien approprié à l'envoûtement de la spectatrice que je suis. Bravo à l"équipe du Périscope.

Claire R.
Ven. 22 janvier 2010