Cabula - Festival Nuits d'Afrique Cabula - Festival Nuits d'Afrique 
Musique
Ven. 13 juillet 2007 à 21:00
Kola Note
5240, avenue du Parc, Montréal
  Carte
20.00$ / 28 % de rabais! (Régulier:28.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.






Présenté dans le cadre de la 21ème édition du Festival Nuits d'Afrique.

De RIO DE JANEIRO à Montréal, la fête bat le plein de ce méga CARNAVAL. Percussions et tambours Yoruba y swinguent les rythmes afro-brésiliens enlevants du semba, les costumes sont éblouissants et la frénésie des danses y dominent. Pour le festival, élaboré par Vovo et son école Estaçao La Luz, ce concept audacieux réunit Élie Haroun, Marcelo Padre, Cantelli.

Orlando Macedo Conceição Alias Vovô est originaire de Savaldor de Bahia et diplômé de l’Université Fédérale de Bahia en percussions d’orchestre, il en est le maitre. À Montréal où il vit depuis 27 ans, il enseigne chants, danses, percussions, rythmes traditionnels du Brésil, de Cuba et d’Haïti.

Vovô a enregistré des tas d’artistes dont Manon Brunet, Paulo Ramos. Emeline Michel, El Kady, le groupe de jazz brésilien Raposa Velha, le Cirque du Soleil, Joanne Griffith.

Il tourne en Asie, en Martinique, en Europe où il collabore avec Gilberto Gil, en Suisse. Ses concerts sont impensablement nombreux mais pour ne citer qu’eux, il fait une série de présentations avec le chanteur populaire brésilien Raumundo Sodré, avec Luck Mervil, Gildor Roy, Celso Machado.

www.festivalnuitsdafrique.com

  Cabula - Festival Nuits d'Afrique

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  CUADRO FLAMENCO
  Yelo Molo | L'Amour Alpha
  Les Meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Benoît Leblanc et ses musiciens
  Vivaldi les 4 Saisons à la chandelle!
  Concert pour la fin de la Grande guerre
  Caravane (Lancement) Gazoline Cherry Chérie
  Impressions françaises
  Première rencontre
  John Carpenter as Elvis - A Boy From Tupelo
  Noël... sous les chandelles !
  Les Sixties au Balcon
  Francis Leclerc
  hommage a ACDC
  John Stetch & Vulneraville