RVCQ | Grande ourse - la clé des possibles RVCQ | Grande ourse - la clé des possibles   
Cinéma
Jeu. 18 février 2010 à 20:00
Cineplex Odeon | Quartier Latin
350, rue Emery, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:9.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté dans le cadre des Rendez-vous du cinéma québécois

Bien malgré lui, Louis-Bernard Lapointe ne peut échapper à son destin de sorcier. Pour sauver son ami Biron, il cherche « la clé des possibles », qui permet l’accès aux mondes parallèles. Il doit se projeter dans l’un de ces mondes possibles et y résoudre une énigme complexe. En tentant d’y parvenir, il sera amené à réfléchir sur les choix qui définissent chaque être humain et qui, chaque jour, nous font décider de vivre ou mourir…

www.rvcq.com

  RVCQ | Grande ourse - la clé des possibles

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Interlude
  Josh Rager
  Mat Vézio et Louis-Philippe Gingras
  Belle et Bum | Enregistrement épisode 341
  Soul, Motown, Funk & Groove
  Bullshit Threshold
  Trio Fibonacci | Bohemia
  Saga nordique, un conte musical viking
  Josh Rager | Hommage à Cedar Walton
  La NEF: Sea Songs
  Les Jeudis Motown, Soul et R&B
  Modern Ruin
  Une Soirée Soul, Motown et Disco
  Le temps d'une chanson
  Julie Lamontagne Trio



Vos commentaires

Du grand et étonnant cinéma  
Nous avons beaucoup aimé ce film. Les acteurs sont excellents et nous ont tenu en haleine tout le long du film ... si bien, que nous en avons fait des cauchemars la nuit dernière!!! Dommage, que si peu de personnes aient été présentes à la représentation. C'est pourtant du cinéma de grande qualité, que nous avons su reconnaître même si ce n'est pas notre genre de film à priori. Espérons qu'il pourra percer sur d'autres cieux. Merci au réalisateur, à l'auteur, aux acteurs ainsi qu'à toutes ces personnes qui malgré un succès plus mitigé (que les films populaires) ont le courage de continuer, malgré tout. Bravo!!!

Michelle B.
Ven. 19 février 2010