Habib Koité et Bamada Habib Koité et Bamada 
Musique
Mer. 24 mars 2010 à 20:30
Le National
1220, rue Sainte-Catherine E., Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:35.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Présenté dans le cadre de la série Nuits d'Afrique toute l'année.

« Je suis curieux de toutes les musiques du monde, mais je fais de la musique malienne… » - Habib Koité

Le guitariste Habib Koité, un des musiciens les plus populaires et reconnus d’Afrique, vient de nouveau à la rencontre du public montréalais conquis par cet artiste de grande envergure, virtuose sensible et inspirée de la guitare malienne.

Descendant d’une noble lignée de griots Khassonké, des troubadours traditionnels reconnus pour leur humour, leur sagesse et leurs talents musicaux, Habib grandit entouré de dix-sept frères et sœurs, affinant son style unique à la guitare en accompagnant sa mère griotte. Surtout, il hérite de sa passion pour la musique, de son grand-père paternel qui jouait du Kamele N’Goni, un instrument traditionnel à quatre cordes que l’on associe aux chasseurs de la région du Wassoulou au Mali.

Riche de toutes ces influences, le jeu de guitare d’Habib a toujours adopté des approches pour le moins uniques. Il accorde son instrument selon l’échelle pentatonique, jouant la corde à vide comme on le ferait avec un Kamale N’Goni. Habib joue une musique dont les sonorités ne sont pas sans rappeler le blues ou le flamenco, deux styles musicaux qu’il étudie sous l’égide de Khalilou Traoré, vétéran du groupe afro-cubain légendaire Maravillas du Mali.

En 1988, entouré de jeunes musiciens aussi amis d’enfance, Habib forme son propre groupe Bamada (surnom donné aux habitants de Bamako qui signifie « dans la gueule du loup »).

En 1995, après plusieurs distinctions musicales et 2 chansons qui font un véritable carton en Afrique de l’Ouest, Habib Koité et Bamada lance son premier album « Muso Ko », un succès immédiat et planétaire. S’ensuit l’album Ma Ya en 98, Baro en 2001, Fôly! en 2003 et finalement Afriki en 2008, un album enregistré au Mali, en Belgique et au Vermont qui explore de nouvelles dimensions musicales.

Le thème dont s’inspire l’album tout entier est celui des défis du continent africain, à ce sujet Habib Koité, considéré comme un des plus grands ambassadeurs de la musique malienne, déclare: « …La vie peut être très belle ou très moche, quel que soit l’endroit où vous vivez. Il faut que les gens comprennent. Même si le Mali est un pays pauvre, la qualité de vie y est encore bonne. Vous pouvez très bien sortir de chez vous et offrir un sourire et quelqu’un vous le rendra. J’y ai beaucoup réfléchi et je ne suis pas certain que les pauvres aient une qualité de vie moindre… »

www.festivalnuitsdafrique.com

  Habib Koité et Bamada

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le Sapin de Noël
  No strings (attached)
  Crudités
  La singularité est proche
  10 ans de mariage !
  Jeannot dans la tempête
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Le clan des divorcées
  Macbeth de William Shakespeare
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Les monologues du vagin
  Cabaret Tollé
  Dans la tête de Proust
  Ça ! - Le Théâtre de Quartier



Vos commentaires

Humanité et générosité!!  
Merci Habib Koité pour se rassemblement! On se sent un peu africain même si on est blanc car c'est comme une allergie....qui nous montent et qui s'empare de notre corps en entier! Musique ennivrante,captivante, groundé, proche des émotions, de l'histoire, de l'espoir, du peuple!

Nathalie B.
Jeu. 25 mars 2010