Schumann fête ses 200 ans Schumann fête ses 200 ans  
Musique
Lun. 22 février 2010 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca : en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Le Trio Lajoie a été fondé en 2008 par la pianiste Akiko Tominaga, la violoncelliste Chloé Dominguez et la violoniste Ariane Lajoie. Le concert est animé par Edgar Fruitier.

Au programme:

Arabeske op. 18 pour piano
Sonate pour violon et piano no. 1 en la mineur op.105
Fantasiestücke pour violon, violoncelle et piano op.88
Fantasiestücke pour violoncelle et piano op.73
Trio avec piano en ré mineur op.63



  Schumann fête ses 200 ans

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Merri dans La Grand'messe
  Merlin, l'origine d'une légende
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Salut Claude !
  Les 4 haïssables | Ça va fesser!
  Le Diable est dans les détails
  putes
  Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? à Laval!
  Dans le champ amoureux
  Une ostie de fin de semaine
  Équilibre | Spectacle équestre
  Table rase
  Post humains
  Docteur, j'veux être belle!
  Tchao!



Vos commentaires

Magnifique Schumann  
Sublime performance par trois jeunes musiciennes classiques (pianiste, violoniste et celliste), parfois en solo de piano, duo ou trio, ce qui nous a permis de bien apprécier les divers instruments et musiques. La passion, la tendresse et parfois le désarroi de Schumann furent bien rendus par les artistes et bien expliqués par le musicologue Edgar Fruitier qui fit oeuvre de présentateur doté de surcroît d'un bon sens de l'humour (trio de la joie ou joie du trio)! Superbe soirée! Merci.

Benoit C.
Mar. 23 février 2010



Merveilleux!  
Que dire devant de si merveilleuses musiciennes accomplies? Et de plus la présence de M. Edgar Fruitier qui pimentait les intervalles entre chaque pièce de son savoir sur Schuman avec quelques soupçons d'humour a beaucoup agrémente notre soirée. J'ai passe une magnifique soirée.

Claudette C.
Mar. 23 février 2010