Pierre-Luc à Isaac à Jos Pierre-Luc à Isaac à Jos 
Théâtre
Mar. 9 mars 2010 à 20:00
Salle Pauline-Julien
15615, boul. Gouin O., Sainte-Geneviève
  Carte
22.00$ / 34 % de rabais! (Régulier:33.75$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une rencontre avec l'auteur est prévue à 19:15.

Trois ans après le départ de son fils unique, Pierre-Luc, qu’il a renié pour ne pas avoir suivi ses traces, c’est-à-dire devenir pêcheur, un métier transmis de génération en génération, Isaac reprend contact avec son enfant lors d’une sortie en mer. Le père et le fils vivront alors un moment marquant, accompagnés de l’aide-pêcheur, Raphaël.

Pierre-Luc à Isaac à Jos, une touchante comédie sur les thèmes de la transmission, de la fin d’un mode de vie et de l’amour des beaux-arts.

« C’est une œuvre […] qui traite de la société traditionnelle québécoise et du choc de la modernité; de l’exode des jeunes, de l’envahissement de l’île par le capital immobilier, du conflit de générations par le sentiment de dépossession du père et la volonté du fils de vivre sa vie comme il l’entend. » - Eudore Belzile (Théâtre les gens d’en bas)

Une production du Théâtre les gens d’en bas

Texte: Cédric Landry
Mise en scène: Eudore Belzile
Interprètes: Yves Bélanger, Hubert Lemire, Reynald Robinson

www.pauline-julien.com

  Pierre-Luc à Isaac à Jos

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  L'Homme Gris
  Chemins Divers
  FTAV: Des zombies et des hommes
  Meurtre sur prescription | Théâtre d'été
  FTAV: À vos souhaits
  FTAV: Un beau salaud
  FTAV: Ça ne se fera pas en criant Algus!
  Corbeil & Maranda
  FTAV: Le dernier mot
  Festival de Théâtre Amateur de Victoriaville
  FTAV: La nuit des p'tits couteaux
  Théâtre sans animaux
  FTAV: Choix Multiple
  FTAV: L'Avare de Molière



Vos commentaires

Tout simplement un chef d'oeuvre  
Pierre-Luc a quitté son île natale (qui sans être nommé est les Iles-de-la-Madeleine) pour aller faire carrière comme artiste-peintre a Paris. Il revient au bout de trois ans pour visiter sa famille. Son père est complètement aigri du fait que son fils a brisé la tradition familiale pêcheur de père en fils. Il embarque aves son père et un cousin pour une excursion de pêche qui risque d'être des plus mémorable. Regard plein de tendresse d'un artiste (l'auteur de la pièce) sur un milieu fermé qu'il a lui-même quitté. Texte et humour des plus savoureux. Comédiens remarquables. C'est la première fois que je revois une même production théâtrale deux fois et j'en voudrais encore. En résumé discours beaucoup moins pute que le discours du Parti québécois sur les accomodements raisonnables.

Yves P.
Mer. 10 mars 2010