Le Salon Automate Le Salon Automate  
Théâtre
Mar. 16 mars 2010 à 20:00
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

La maison de la culture Frontenac présente Le Salon Automate, une pièce qui explore la folie ordinaire et clinique dans l’ultra moderne solitude de l’humain entouré de machines.

Une femme, solitaire et nostalgique d’une certaine époque, récrée pour son divertissement un salon littéraire. Ses invités: le Poète dandy, la Mécène buveuse et l’Artiste de cabaret sont des automates de grandeur humaine, articulés et dotés de parole, aux mécanismes fascinants et rendant parfaitement l’illusion de la vie. Elle s’applique en leur compagnie à ressusciter l’art de la conversation, cultivé dans ces mythiques réunions d’artistes et d’intellectuels du XVIe siècle jusqu’au milieu du XXe.

Bien qu’ils respectent les règles d’or du Salon – écoute active, cohérence, brièveté, tact et sens de la répartie, les automates par leur nature préprogrammée s’en tiendront toujours à une seule ligne de pensée. Dans ce contexte, qui triomphera? Une confrontation burlesque de toute éternité.

Le Salon Automate est une œuvre de et avec Nathalie Claude coproduite par Momentum et l’Usine C. Conception des automates: Raymond Marius Boucher et Simon Laroche. Présenté grâce à la collaboration du Conseil des arts de Montréal.

www.momentumtemple.net

  Le Salon Automate

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Univers Gamers
  Jardins des roses
  Idioteque: Hommage à Radiohead
  Soul, Motown, Funk & Groove
  The Conn Artists
  Dawn Tyler Watson
  Des "B" à profusion
  Klô Pelgag | Avec orchestre
  Masquerade, Piano Quatre Mains
  Hommage à Buena Vista Social Club
  Manon Brunet
  Fanny Leeb
  Ihtimanska
  Misunderstood: A Nina Simone Celebration
  Des mélodies... sous les chandelles !



Vos commentaires

Jeu incomparable  
Une seule comédienne pour toute la durée de la pièce, et pourtant il n'y a pas répit dans le jeu. Les trois automates sont bien caractérisés, de façon un peu caricaturale afin de mieux faire passer leur "jeu" sur scène. Le tout nous ramène à notre propre peur devant la mort, mais de manière élégante et subtile. Ce n'est vraiment qu'à la fin que j'en comprends vraiment le sens. Félicitation à la comédienne et metteur à scène. En second lieu, j'en profite pour commenter sur la gentillesse et considération des employés.

L.L.
Ven. 26 mars 2010