Le Hérisson Le Hérisson   
Cinéma
Jeu. 11 mars 2010 à 19:00
Cinéma Quartier Latin
350, rue Émery, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.99$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Alliance Vivafilm vous convie à la première du film Le Hérisson

Le Hérisson est l’histoire d’une rencontre inattendue : celle de Paloma Josse, petite fille de 11 ans, redoutablement intelligente et suicidaire, de Renée Michel, concierge parisienne discrète et solitaire, et de l’énigmatique Monsieur Kakuro Ozu.



Réalisatrice: Mona Achache
Mettant en vedette: Josiane Balasko, Garance Le Guillermic et Togo Igawa

www.leherisson-lefilm.com

  Le Hérisson

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Concert Allegra: Puccini, Nino Rota, Brahms
  Les Choralies
  Par 5 chemins | Guillaume Martineau
  Un violoncelle seul... sous les chandelles
  Le meilleur des années 60
  Fuat Tuaç Quartet
  Quartom – Acte III
  Laudate! Concert de Noël
  Le grand bal de Noël – Jeunesses musicales
  Les meilleurs hits Soul, Motown et Disco
  Fantaisies de Disney
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet
  Hommage à Metaliica
  Hommage à Nirvana
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu



Vos commentaires

Film intelligent  
J'ai eu la possibilité d'avoir des billets gratuit grâce à vôtre site.J'ai apprécier ma soirée, cela ma permis d'aller voir le film que je voulais aller voir à tout pris.Josiane balasko c'est mon actrice préfèrée.Un film assez troublant et intéressant à voir.

Josée F.
Jeu. 25 mars 2010



Bon, sans plus  
Le jeu de Josiane Balasko sauve ce film qui manque de crédibilité au niveau des deux autres personnnages principaux. On a de la difficulté à croire que la petite fille va se suicider et on se demande comment ça se fait que ce riche Japonais s'intéresse tellement à cette concierge. Ce n'est pas juste une citation d'un livre qui peut justifier cette attirance soudaine. Le film réussit quand même à nous tirer quelques larmes et la fin est assez surprenante.

Ghislaine L.
Ven. 12 mars 2010



Une petite merveille du grand ecran !!!!  
Je suis très très très heureuse d avoir eu la chance de pouvoir voir ce film en avant première grâce a vous , j ai trouvé le jeu des acteurs formidables et le film étais a la hauteur de mes attentes encore merci......

Celine L.
Ven. 12 mars 2010



L'élégance du hérisson  
C'est un bon film remarquablement interprété. Des dialogues qui amènent à la réflexion, une sensibilité permanente, des relations humaines dans la finesse et l'intelligence. Mona Achache, la réalisatrice, donne le temps aux personnages de s'épanouir pour mieux les faire aimer. Josiane Balasko, belle personnalité de femme, au destin sentant le renfermé comme sa loge de concierge, destin devenu brièvement lumineux, épuré comme l'habitat du Japonais raffiné (quel merveilleux acteur, quel visage charismatique). Cette jeune fille de 11 ans expressive parfois lapidaire un vrai régal également.

Sylvie D.
Ven. 12 mars 2010



Un bon moment cinématographique  
L'histoire est bien centrée sur 3 personnages principaux qui sont brillamment interprétés par les comédiens. Leur jeu est juste et sobre, contrairement à celui des personnages secondaires, qui est caricatural. J'ai aimé le rythme contrasté de ce film: le déroulement plutôt lent de l'action lorsque les personnages principaux sont en scène et celui plus rapide lorsque les personnages secondaires sont en présence. On reconnaît le film typiquement français où le propos s'impose davantage que l,action. Bonne trame sonore aussi. Je n'avais pas lu le roman avant de voir le film, mais je me propose de le faire pour mieux juger de l'adaptation.

France H.
Ven. 12 mars 2010



Balasko, Harper et Sarko  
Scénario et dialogues qui frisent la cote génie. Comédiens incommensurables. Josianne Balasko qui crève l'écran comme a son habitude. On la cherche et la souhaite lorsqu'elle n'est pas présente. Mise en scène qui manque de mordant mais bon pardonnons c'est une première oeuvre. Mais pourquoi, pourquoi faire mourir le personnage joué par Balasko, triste, triste, triste. Et durant ce temps Harper et Sarko continuent a a diriger ne pourrions pas les faire mourir virtuellement a l'écran, ce serait une fin plus joyeuse pour un film.

Yves P.
Ven. 12 mars 2010



Sans émotion  
Bien que les personnages soient bien campés (bon casting), la réalisation fait qu'on aurait dit qu'on voulait garder le spectateur à distance. L'histoire se déroule à l'écran sans qu'on puisse la "ressentir";dommage ! Mon invitée ayant lu le livre L'élégance du hérisson, m'assure que la lecture parvenait bien davantage à la toucher. Je suis tout de même contente d'avoir pu assister à cette première projection.(La salle était presque remplie.) Je crois bien que je vais tenter de lire le livre afin de me permettre d'apprécier cette histoire à sa juste valeur.

Sylvie C.
Jeu. 11 mars 2010



Mourrir le 16 juin  
Merci à alliance vivafilms et atuvu.ca pour les laissez-passers de ce soir . Un film que j'attendais avec impatience et qui ne m'a pas déçu . Dès le début , Paloma 11 ans , nous annonce son futur suicide le 16 juin dans 165 jours . Normal puisqu'elle vit dans une famille de névrosés . Des gens riches habitant de somptueux appartements et une concierge , sauvage , acariatre , pauvre , non instruite mais très cultivée . Un début d'histoire d'amour entre cette veuve et un japonais , toujours sous le regard et la caméra vidéo de Paloma . Une fin inattendue . Une bande sonore de musique classique , Josiane Balasko sublime , bref un film à voir absolument . J'espère que alliance vivafilms et atuvu.ca continueront leur partenariat en nous offrant des films d'une telle qualité .

Richard M.
Jeu. 11 mars 2010



Touchant  
J'ai bien aimer le mistère qui a créé sur la vie et la mort.

Sylvain B.
Jeu. 11 mars 2010