L'Énéide L'Énéide  
Théâtre
Sam. 20 mars 2010 à 20:00
Espace Libre
1945, rue Fullum, Montréal
  Carte
20.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:27.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Une production des Trois Tristes Tigres

Fuir pour survivre : tel est le triste sort de celui qui court de rue en rue, portant son père sur les épaules et tenant son enfant par la main. Mais il n'est pas seul. Il est un parmi ceux qui, partout dans le monde, laissent derrière eux villes et villages à feu et à sang, pour se lancer à la recherche d'un hypothétique havre de paix. Car, à l'image de ce boat people avant l'heure que fut Énée, lui aussi condamné à l'errance pour trouver une terre à son fils, ils n'ont qu'une idée en tête : poser leurs bien maigres bagages sur une rive un peu plus hospitalière.

Bien loin des héros aux destinées toutes tracées par les dieux, les personnages de cette version singulière de L'Énéide ressemblent davantage à ces déracinés qui croupissent dans les camps ou qui se lancent à l'assaut des barrières que d'autres hommes dressent sur leur route. Les Trois Tristes Tigres ont à cœur l'exploration d'une dramaturgie épique. Il ne s'agit pas d'une adaptation : si le mythe de L'Énéide reste le matériau de base, Olivier Kemeid projette sa propre histoire, celle de sa famille, celle de l'émigration de bien des exilés. Avec leurs seuls accessoires, les émigrés racontent leur histoire et réinventent un monde : le leur. Le nôtre.

Texte et mise en scène
Olivier Kemeid d'après Virgile

Distribution
Marie-Josée Bastien
Simon Boudreault
Eugénie Gaillard
Geoffrey Gaquère
Johanne Haberlin
Jacques Laroche
Étienne Pilon

www.espacelibre.qc.ca

  L'Énéide



  Consultez la critique disponible sur montheatre.qc.ca   
Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Burn Out Total
  No strings (attached)
  Comme un grand trou dans le ventre
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Je suis un arbre sans feuille
  10 ans de mariage !
  Les monologues du vagin
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Histoires de Fins
  Dans la tête de Proust
  Un soir à Paris
  L'Éveil
  Mohamed le Suédois
  Splendeur du mobilier russe
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

L'énéide...  
J'ai bien aimé cette pièce de théâtre, mais certaines parties semblaient un peu longues et répétitives. Le début est super, j'ai été intriguée...mais plus ça avançait je regardait l'heure passer, désolée...

Karolina S.
Dim. 14 mars 2010