Waban-Aki: Peuple du soleil levant Waban-Aki: Peuple du soleil levant  
Cinéma
Mer. 24 mars 2010 à 19:30
Maison de la culture Frontenac
2550, rue Ontario E., Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca : en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Un film d’Alanis Obomsawin

Alanis Obomsawin raconte la vie des peuples autochtones du pays depuis presque 40 ans. Dans Waban-Aki: peuple du soleil levant, Obomsawin revient au village où elle a grandi pour réaliser un portrait lumineux et lyrique de son propre peuple. Elle plongera dans les souvenirs que M’Sadoques, une aînée du village, lui racontera en se berçant au rythme du temps.

Projection suivie d’une discussion avec la réalisatrice et avec André Dudemaine, directeur de la société pour la diffusion de la culture autochtone Terres en vues.

Présenté grâce à la collaboration du Conseil des arts de Montréal, le film sera précédé du court-métrage Dans son gouffre seule produit par la corporation Wapikoni mobile.

  Waban-Aki: Peuple du soleil levant

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  La singularité est proche
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Le clan des divorcées
  Jours souterrains
  Insoutenablement longues étreintes
  Les Beaux-Frères
  Répétition
  Non Finito
  Eau courante
  La déprime
  Burn Out Total
  Écoutez nos défaites
  Les Plaideurs
  Ktahkomiq
  L'auteur



Vos commentaires

Il faut enlever la bruqua qui nous voile le visage.  
Ce film d'une des grandes réalisatrices autoctones démontre de façon claire le racisme et le sexiste démontré par la loi sur les Indiens. Ce sexisme outrancier a dailleurs été relevé de façon claire par les tribunaux de Colombie-Canadienne en 2009. Le gouvernement Harper 's'apprête d'ailleurs a rafistoler cette loi qui a besoin de beaucoup plus qu'un lifting.

Yves P.
Jeu. 25 mars 2010