Traffik femme Traffik femme  
Théâtre
Sam. 24 avril 2010 à 20:00
MAI (Montréal, arts interculturels)
3680, rue Jeanne-Mance, Montréal
  Carte
15.00$ / 25 % de rabais! (Régulier:20.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Spectacle en anglais

Le Trunk Collectif présente Traffik Femme

Après le triomphe de son précédent spectacle à travers le Canada, le Trunk Collectif présente sa nouvelle création, Traffik Femme, et relate l’impossible parcours d’une femme victime de la traite des êtres humains. Avec son style unique, cette pièce mélange théâtre physique, clown noir, théâtre d’ombre, musique et danse, sur un texte d’Emma Haché et une mise en scène de Lynne Cooper. Ce monologue à la fois cru et plein d’humour subversif interprété par Nico Lagarde donne la parole à une femme brutalement lucide, qui livre son terrible passé et ses rêves d’avenir.

Présenté en deux versions: français et anglais.

www.clocloval.com/trunk

  Traffik femme

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Le Vent du Nord et De Temps Antan
  Bach avant dodo
  Un paysage choisi / A Chosen Landscape
  Nomad'Stones au Groove Nation
  Un Piano romantique... pour la St-Valentin!
  CHOPIN... sous les chandelles !
  Olivier Babaz en duo avec Raphaël Tristan
  James Gelfand & Jean-Pierre Zanella Quartet
  Quartom – Acte III
  Les tireux d'roches
  Christopher O'Neil Thomas
  Taurey Butler Trio
  Le meilleur des années 60
  Pierre Flynn – Sur la terre
  Paulo Ramos Quartet Jazz brésilien



Vos commentaires

Essentiel  
Traffik femme est un show difficile émotivement. À monter. À jouer. À recevoir. C'est un show essentiel. Nico Lagarde est totalement engagée dans son interprétation. Lynne Cooper a fait un excellent travail de mise en scène. Et Emma Haché l'auteur nous a donné accès à un monde qu'on préfèrerait bien sûr totalement fictif. Mais qui ne l'est pas. Chapeau à l'équipe et au M.A.I. de porter une telle parole jusqu'à nous.

Véronick R.
Dim. 25 avril 2010



Que d'emotions!  
Nous avons eu la chance ma mere et moi d'assister hier a la derniere representation en francais de Traffik femme. Nous en sommes ressorties completement emues. Emues par les mots, par la presence sur scene incroyable de l'actrice, par la mise en scene percutante. 1h15 d'emotions brutes qui nous rentrent dedans et qui nous ouvrent les yeux sur une realite inimaginable. Si vous maitrisez bien l'anglais, ne manquez surtout pas les representations cette semaine. Bravo a toute l'equipe.

France A.
Lun. 19 avril 2010



Puissant...  
Du début à la fin, le message est puissamment captivant. Félicitations à notre comédienne. Les bombardements de mots causent une fumée de verre qui nous transperce les poumons à travers ce témoignage putride. La musique ténébreuse des mots, l’odeur répugnante des descriptions, tous éveillent en nous nos sens. Je suis resté encore sur une faim après cet éloge de blessures corporelles où j’espérais une explication du combat des blessures psychologiques. Comment ramper au sommet de Golgotha après avoir porté sa croix ? De plus, il s’avère parfois difficile, je pense, de suivre la comédienne pendant 1h15 minutes, où la même sonorité des mots vous arrachent et vous noient dans cette réalité. Le pourquoi est simple. Après 30 minutes, la cadence des mots ou du personnage ne change pas. Cela devient un peu monotone, sauvé par quelques rebondissements. Théâtre de réflexion, cette pièce nous rappelle que le monde d’ici et d’ailleurs dans lequel nous vivons, n’est pas aussi rose que l’on croit, et qu’il faut se poser les vrais questions : comment se battre pour le rendre meilleur.

Gilbert M.
Dim. 18 avril 2010