Mononc' Serge & Anonymus Mononc' Serge & Anonymus  
Musique
Ven. 23 avril 2010 à 21:00
Le Zaricot
1460, rue des Cascades, Saint-Hyacinthe
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:18.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Cinq ans après le succès de L’Académie du massacre, le fruit de l’union entre Mononc’ Serge et Anonymus, voici que le chansonnier déjanté et le groupe métal québécois s’associent de nouveau pour lancer une nouvelle bombe bourrée d’autodérision, nommée avec justesse Musique barbare.

Selon les dires des édifiants personnages, « attachez vos tuques, ça va être écoeurant, mongol, capoté ben raide, mets-en man!!!! ». Le groupe est composé des membres d’Anonymus (Oscar Souto, Daniel Souto et Carlos Araya, auxquels s’est joint récemment le guitariste Jef Fortin).

Une soirée de musique barbare qui promet!

www.mononc.com

  Mononc' Serge & Anonymus

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Groenland | A Wider Space
  Jean-Michel Morris
  L’orchestre d’hommes-orchestres
  Sarah MK
  Anka Gnoth & Georges Donchev
  La magie du Mohan Veena
  Marie-Josée Longchamps
  Beethoven & Hummel : Amis ou Ennemis
  Jonathan Turgeon
  Orchestre Métropolitain
  Francois Dubé et Mathieu Langevin
  Samuele
  Emilie Clepper
  JER | Reis-Demuth-Wiltgen & Bethmann / Rieu
  Forestare baroque



Vos commentaires

Mononc' le barbare  
La coupe de cheveux bien propre et l'habit du dimanche arborés fièrement contrastaient joyeusement avec la festive musique barbare de Mononc'. Ça "trashait" gaiement dans cette petite salle bien remplie. Il faisait une chaleur d'enfer et la foule était souriante. Personnellement, j'apprécie un peu moins le métal, mais j'aime beaucoup les textes et l'audace, le côté provocateur et déjanté de ces joyeux lurons. Ce n'était pas mes pièces préférées hier soir et le côté "on calle de la bière et on montre nos seins" me fait un peu décrocher de ce genre de show. Mais le groupe comme tel a offert une très honnête performance, énergique, criarde et défoulante à souhait pour ces messieurs dames. En somme, c'était rock'n' roll hier...

Evelyne P.
Sam. 24 avril 2010