Jonathan Painchaud | Lancement d'album Jonathan Painchaud | Lancement d'album  
Musique
Mer. 14 avril 2010 à 17:00
Club Soda
1225, boul. Saint-Laurent, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

NOTE: Événement sur invitation seulement. Performance musicale à 18:00.

Un peu moins de trois ans après avoir offert l’album « Qu’on se lève » qui a atteint les sommets des palmarès, Jonathan Painchaud revient en grande forme avec « LA DERNIÈRE DES ARCADES », dix nouvelles pièces réalisées par son frère Éloi Painchaud, à paraître sur étiquette Sphère Musique.

Dix textes empreints de réalisme; dix histoires qu’on écoute comme on regarde un film tellement les images qu’il propose sont vraies, détaillées et débordantes de vie. Dix mélodies aussi, tout autant accrocheuses l’une que l’autre. On le retrouve tout en rock sur des pièces comme « Toujours rebelle », « Dans le sang et l’encre » et « La dernière des arcades », mais également tout en folk sur « Seul à seul », « Rien à chanter » ou encore « À genoux ».

www.jonathanpainchaud.com

  Jonathan Painchaud | Lancement d'album

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Au-delà des frontières
  FSM | Plusieurs voix, une seule voie
  Les Choralies
  Fantaisies de Disney
  Sing-Along Messiah / Le Messie d'Händel
  Booka Shade
  Mardis métissés – Queen Ka - Le cocon
  Taurey Butler Trio
  Le Cabaret de Noël de NOËL!
  Tableaux Op.1: Nørre/Etienne Mason/viñu
  Audree and the Flying Cats
  Samuel Bonnet Solo Project + guests
  FSM | Pour le meilleur des mondes
  Lukas Geniušas
  Les plus belles musiques de film



Vos commentaires

Fidèle à lui même !  
Bonne ambiance... par contre, beaucoup d'attente pour seulement 3 chansons.

Marie-Claude D.
Sam. 17 avril 2010



Bon, mais un peu trop court!  
Le spectacle était bon, c'est pourquoi nous l'avons trouvé un peu trop court ma copine et moi. Sûrement quelques chansons de ce nouvel album seront populaires.

Lucie B.
Jeu. 15 avril 2010



Un artiste timide ou désinteressé?  
Je fais suite aux commentaires que mes invités m'ont fait parvenir puisque j'étais dans l'impossibilité d'y être moi-même. On m'a rapporté que le lancement devait commencer à 15H00 alors qu'il a commencé à 18H00 alors les invités ont attendu très longtemps avant de pouvoir s'asseoir. La scène était adorablement bien monté avec l'arrière plan tout en lumière et très coloré! D'un point de vue visuel tout y était. Jonathan a chanté 3 chansons , il a fait des remerciements touchant à son frère qui était probablement dans la salle. Le contact avec son public était froid et même en ayant acheté son album et avoir eu le privilège d'avoir son autographe dessus, il n'a même pas daigné demander le nom de l'invité...un petit manque de chaleur humaine de ce côté. Bref, on s'attendait à voir un artiste beaucoup plus près de son plublic et reconnaissant envers lui. Le claviéiste était , par contre, très conviviale et très disposé à prendre des photos avec les gens de la salle, ce qui fût très apprécie. Merci pour cette opportunité de billets, des fois on aime beaucoup , des fois on aime moins, ça fait partie de la "game" comme on dit.

Eugénie D.
Jeu. 15 avril 2010



Du bon rock québécois  
Jo Painchaud demeure toujours vrai, simple et authentique. Son album lui ressemble, mais ressemble également à son album précédent (Qu'on se lève). On dirait une suite logique sans espace temps entre les 2. La musique est bonne, comme toujours. Il me reste à continuer à écouter les textes davantage. Le lancement est réussi, mais je trouvais qu'il manquait un je ne sais quoi. Pas de présentations, Jo a fait ses 4 tounes et ses remerciements puis c'est tout. On a dû attendre plus de 30 minutes pour faire autographier nos albums. C'aurait été agréable s'il avait au moins pris le temps de nous demander notre nom de sorte qu'il puisse écrire "À xxx". Je suis peut-être trop vieux jeu, mais une simple signature et un allo en passant, je trouvais ça un peu frette. Pourtant, je ne suis pas une fan-groupie-qui-s'accroche-à-son-artiste-préféré... Côté spectacle (même court), j'ai trouvé ça bon. Côté album, ma note risque d'être bien meilleure. Ah oui! j'ai également été déçue de voir le prix de l'album: 20$ sur place. Comment peut-on expliquer que l'album coûte plus cher qu'en magasin (14$ chez Archambault et 15$ chez HMV) alors qu'on ne passe pas par toute la chaîne des intermédiaires?

Chantal P.
Mer. 14 avril 2010