FCIM | Adam Ressuscité FCIM | Adam Ressuscité 
Cinéma
Mer. 5 mai 2010 à 21:00
Cinéma du Parc
3575, av. du Parc, Montréal
  Carte
8.00$ / 20 % de rabais! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Un film de Paul Schrader (2008) - 106 minutes

V.O., sous-titres français

Sélection officielle au Toronto Internationnal Film Festival en 2008

1961 en Israël. Adam Stein, un homme charismatique, est interné dans un institut psychiatrique pour rescapés de l'holocauste dirigé par le professeur Nathan Gross. Avant la guerre, à Berlin, Adam était impresario de cabaret, propriétaire d’un cirque, magicien, musicien, adoré du public et des nazis, jusqu’à ce qu’il soit envoyé dans un camp de concentration et confronté au Commandant Klein. Adam survit au camp en devenant « le chien » du Commandant, alors que sa femme et sa fille sont envoyées à la mort.



www.fcim.ca

  FCIM | Adam Ressuscité

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Aquarius
  Quand on a 17 ans
  Neuvième étage de Mina Shum
  Mal de pierres
  FIFEM | Astérix – Le Domaine des dieux
  Mademoiselle de Chan-wook-Park
  Get out - VOA
  Un ours et deux amants de Kim Nguyen
  Ciné-Conférence de voyage : PAYS BASQUE
  La fille inconnue des Frères Dardenne
  Ceux qui font les révolutions à moitié
  IQALUIT - Première de Québec
  Ciné-Conférence de voyage : LA RÉUNION
  Moi Nojoom, 10 ans, divorcée
  Ciné-Conférence de voyage : PORTUGAL



Vos commentaires

Les prisons de l’esprit  
Jeff Goldblum livre une performance à couper le souffle dans le rôle de Adam Stein, un brillant clown et prestidigitateur en Allemagne dans les années 1930 qui sera soumis à une infâme humiliation dans les camps de concentration pendant la deuxième guerre. Cet homme dont l'esprit vif est fracassé par les sévices d'un tortionnaire SS, "renaît" grâce à une expérience cathartique dans un asile psychiatrique pour survivants de l'Holocauste. Ce film révèle les multiples prisons dans lesquelles on risque tous de se retrouver : les réelles et celles que nos esprits façonnent dans le but de nous permettre de survivre, que d’autres nomment « folie ». Une expérience cinématographique qui ne laisse personne indifférent, se rapprochant un peu de celle de Shutter Island, mais dans un autre ordre, et en plus lourd.

Sophie P.
Dim. 9 mai 2010



Au bord de la folie  
Du beau cinéma comme on voudrait en voir tous les jours. Bravo et merci à Jeff Goldblum pour cette interprétation qui nous mène au bord de la folie. Si j'avais le pouvoir d vous octroyer un prix....

Pascal G.
Ven. 7 mai 2010