Suggestions de lecture printanières pour les enfants
Suggestions de lecture printanières pour les enfants

Publié par Sabrina Asselin-Latulippe le Jeu. 26 avril 2018 à 14h45 - Contenu original
Alban le courage, Anna et Nougat, Fenouil en voila des manières, Jeunesse, L'amour c'est, Le fan club des champignons, Littérature, Mini-Maude, Pictoumou, Printemps, Suggestions de lecture

Crédit photos: Pixabay / Sites officiels des maisons d'édition

Avec le printemps qui commence à se faire sentir, j’ai eu envie de vous présenter mes albums jeunesse coup de coeur du moment qui, à travers leurs images, leurs histoires ou leurs propos, inspirent le beau temps et la joie. Avec la température qui se fait de plus en plus clémente, c’est le moment idéal pour s’étendre au soleil avec un bon livre entre les mains!



Le fan club des champignons
Élise Gravel, Les 400 coups


Qui dit printemps dit promenades en nature, et qui dit promenades en nature dit découvertes de champignons! C’est d’ailleurs ce à quoi s’intéresse Élise Gravel dans cet album documentaire. À travers des illustrations colorées et vivantes, l’auteure cède la place à différentes sortes de champignons. D’un côté de la page, le champignon est représenté à l’aide d’un dessin, et de l’autre côté, il est décrit dans un petit texte. Ce livre est particulièrement bien fait, puisqu’il se situe à mi-chemin entre l’album et le documentaire, c’est-à-dire qu’il est attrayant car son format et ses images sont ludiques, mais il est également éducatif, puisqu’il enseigne de véritables informations sur les champignons. Voici un livre idéal pour les petits (et grands) curieux qui aiment en apprendre davantage sur la nature.









Pictoumou, le hérisson qui a les pics tout mous
Alexandra Néraudeau, Les 400 coups

Pictoumou aimerait beaucoup aller à la fête de fin d’année en compagnie de la belle Maya, mais pas de chance; celle-ci refuse d’être amie avec un « pas vrai hérisson ». En effet, Pictoumou n’a pas une apparence semblable à celle des autres hérissons, puisque les pics qui couvrent son dos sont mous, alors Maya ne le considère pas à sa juste valeur. Afin de régler la situation, il utilise alors toutes sortes de méthodes farfelues pour rendre son look plus standard. Tout en couleurs et en humour, cet album amène une réflexion intéressante sur l’importance de l’apparence et sur le fait qu’on n’est pas toujours qui on pensait être.









Mini-Maude
Catherine Girard-Audet, Éditions les Malins

Maude Ménard-Bérubé (que plusieurs connaissent grâce à la série La vie compliquée de Léa Olivier) est l’héroïne de cette nouvelle collection écrite en gros caractères. Du haut de ses 10 ans, Maude est confrontée à ses premières grandes chicanes d’amitié, ses premières déceptions amoureuses, sa première relation de couple, son quotidien à l’école primaire et les chicanes constantes de ses parents. Pour les jeunes lecteurs, ce roman est parfait, puisqu’il ressemble à un livre de grands, mais qu’il est facile à lire, qu’il est entraînant et qu’il n’aborde pas de sujets trop lourds. À ce jour, deux tomes sont présentement disponibles, mais d’autres suivront. J’ai l’impression que plusieurs jeunes deviendront accros à cette nouvelle série jeunesse!









L’amour, c’est…
Diane Adams, Éditions Scholastic

Parce que toutes les saisons sont bonnes pour parler d’amour, je vous présente aujourd’hui ce magnifique album signé Diane Adams. Bien que le titre puisse sembler un peu cliché, l’histoire n’a rien de conventionnel puisqu’elle se concentre sur une fillette et… un caneton! Après avoir pris soin de son ami et l’avoir aidé à s’épanouir, la fillette doit se rendre à l’évidence que son adorable caneton est maintenant assez mature pour prendre son envol et quitter le nid familial. Même si ce départ lui brise le cœur, elle sait que l’amour véritable, c’est aussi de regarder l’autre voler de ses propres ailes, tout en lui gardant une place spéciale dans son cœur. Pour son message, ses images délicates aux teintes pastel et sa pureté, cet album mérite une place de choix dans toutes les bibliothèques.









Fenouil, en voilà des manières!
Brigitte Weninger, Éditions NordSud

Avec la fête des Mères qui approche à grands pas, pourquoi ne pas s’inspirer de l’histoire de Fenouil pour faire plaisir à sa maman? Fenouil est un jeune lapin pour qui les bonnes manières sont difficiles à respecter. Il n’est pas très poli, il manque de ponctualité, il fait des concours de crottes de nez et il mange sans se laver les pattes. Pour souligner la fête des Mères, lui et ses frères et sœurs cherchent une idée de cadeau à offrir à leur maman, lorsqu’ils réalisent qu’au-delà d’une surprise matérielle, ce qui ferait vraiment plaisir à Maman lapin serait de voir ses cinq enfants bien élevés. Cependant, comme ils ignorent comment faire pour bien se tenir, ils doivent s’exercer pendant une semaine entière… pour finalement réaliser qu’avoir des bonnes manières, ce n’est pas si difficile.









Alban, le courage
Marilou, Éditions Cardinal

Entre la création de deux recettes, Marilou de Trois fois par jour s’est mise à l’écriture de son premier album jeunesse, Alban, le courage. Dans ce livre au format parfait pour les petites mains, le jeune lapin Alban quitte la maison sans avoir pris le temps de se mettre quelque chose sous la dent. En route vers l’école, il trouve que les carottes qui poussent dans le jardin de Madame Pomerleau semblent encore plus appétissantes qu’à l’habitude, alors sa faim lui crie d’en manger quelques unes. Lorsqu’il arrive à l’école avec le ventre plein, mais le cœur gros, il repense à son geste et les remords le rongent. Il décide alors de faire preuve de courage pour admettre son erreur et en tirer une leçon. Sans être moralisateur, ce livre met bien en lumière l’importance d’assumer ses gestes. Coup de cœur assuré pour la simplicité, l’efficacité et la beauté de cet album.









Anna et Nougat
Kate Berube, Albin Michel Jeunesse

Si, comme Anna, le personnage principal de cette histoire, votre enfant a peur des chiens, ce livre risque de vous interpeller. En effet, Anna est une petite fille qui, tous les jours après l’école, croise Nougat, la chienne de son amie Violette, mais elle refuse de s’en approcher pour la caresser puisqu’elle en a trop peur. Cependant, un jour après l’école, Nougat n’est pas à l’arrêt d’autobus, comme à l’habitude, car elle est disparue. Tout le monde part à la recherche de la chienne, mais personne n’arrive à la trouver. Personne, sauf Anna, qui la découvre prise dans un buisson près de sa maison. Malgré sa crainte, elle décide de prendre une grande inspiration et de tendre la main vers Nougat. Serait-ce la fin d’une peur et la naissance d’une amitié?