Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents; mieux comprendre pour mieux intervenir
Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents; mieux comprendre pour mieux intervenir

Publié par Élizabeth Bigras-Ouimet le Ven. 14 septembre 2018 à 16h30 - Contenu original
Dominique Cousineau, Éditions CHU Sainte-Justine, Leila Ben Amor, Littérature, Paule Morin, Suggestions de lecture, Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents, Yvon L'Abbé

Crédit photos: Éditions CHU Sainte-Justine

« Selon l'Organisation mondiale de la santé, 50 % des troubles mentaux chez l'adulte se déclarent avant l'âge de 14 ans. » Il est difficile de diagnostiquer un trouble mental chez l’enfant et l’adolescent, mais plus les recherches cliniques avancent, plus la science nous en apprend davantage sur les symptômes à observer et comment intervenir en cas de besoin. Le livre Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents; Prévenir, repérer tôt, intervenir des Éditions CHU Sainte-Justine répond aux questions des parents, intervenants, amis ou toute autre personne qui désire adopter la meilleure attitude et développer ses connaissances sur les problématiques en santé mentale chez nos enfants et adolescents.


« Un jeune sur cinq présentera des troubles mentaux, émotionnels et comportementaux. Chez les adultes, environ 50 % de ces troubles ont été diagnostiqués lorsqu’ils avaient entre 14 et 24 ans. »

Les Éditions CHU Sainte-Justine sont très connues en milieu hospitalier, milieu d’intervention et milieu scolaire. Leurs ouvrages simples et précis répondent largement aux besoins d’un public soucieux du bien-être des jeunes.

Chaque année, le CHU Sainte-Justine accueille des centaines d’étudiants et spécialistes dans ses corridors. Les Éditions du CHU Sainte-Justine relèvent de la Direction de l’enseignement et publient des livres autant pour les spécialistes que pour l’entourage immédiat du jeune.

Dans le livre Troubles mentaux chez les enfants et les adolescents; Prévenir, repérer tôt, intervenir, les spécialistes Leila Ben Amor, Dominique Cousineau, Yvon L'Abbé et Paule Morin ont réuni leurs recherches et savoirs pour mieux outiller les professionnels et l’entourage des jeunes ayant des troubles mentaux.


Observer, reconnaître, intervenir

« Malheureusement, il n’existe aucune garantie qu’une personne sera à l’abri de développer un trouble mental au cours de sa vie. »

Les troubles reliés à la santé mentale progressent souvent à l’insu de celui qui en est atteint. Reconnaître les symptômes est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit d’un enfant qui en souffre, ou lorsque que le jeune est en pleine crise d’adolescence.

Les auteurs de ce livre de plus de 380 pages sont tous concernés par la santé mentale des jeunes.

Leila Ben Amor est pédopsychiatre et chercheuse clinicienne au Département de psychiatrie du CHU Sainte-Justine. Yvon L’Abbé est psychologue retraité et coauteur de plusieurs livres sur la modification et l’analyse du comportement. Dominique Cousineau est pédiatre spécialisée en développement de l’enfant, chef de la Section développement au Département de pédiatrie du CHU Sainte-Justine et professeure agrégée de clinique à l’Université de Montréal. Paule Morin Psychologue est coordonnatrice à la Clinique d’intervention précoce au CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Ces grands spécialistes nous proposent un livre clair et précis sur plusieurs troubles mentaux rencontrés chez les jeunes. Chaque chapitre se concentre sur un seul diagnostic et le définit en termes simples à comprendre. Les auteurs nous sensibilisent à la prévalence dudit trouble de santé mentale, aux facteurs de risque, aux impacts de celui-ci, aux troubles coexistant, aux signaux d’alerte et aux stratégies préventives.

Finalement, chaque chapitre propose des programmes d’intervention et un plan d’intervention à titre d’exemple concret de l’objectif, des attitudes aidantes et à éviter, de la médication en cas de besoin et des outils d’évaluation. De plus, les auteurs proposent les meilleurs programmes et les ressources les plus efficaces pour chaque trouble spécifique.


Chaque être humain peut modifier son parcours de vie

« Rappelons que la santé mentale est bien plus que l’absence d’une maladie mentale (ou d’un trouble mental). Elle incarne davantage un état de bien-être permettant à chacun de se réaliser pleinement. »

Selon les auteurs, il est primordial de démystifier les troubles mentaux et d’éduquer la population envers ceux-ci afin de contrer les jugements de valeur, la discrimination et la stigmatisation à l’égard des personnes atteintes. Très souvent, l’ignorance est la source même de l’exclusion des jeunes qui sont différents.

« Il importe donc de bien connaître les signes précurseurs et d’intervenir pendant cette période du développement. Les troubles mentaux ont des impacts négatifs importants si aucune intervention efficace n’est entreprise. »

Selon la Commission de la santé mentale du Canada, les jeunes cherchent à mieux connaître les différents troubles mentaux et désirent comprendre le concept de santé mentale et les caractéristiques d’une personne en bonne santé mentale.

« Parmi les troubles mentaux les plus présents signalés par les répondants à ce sondage, mentionnons les troubles déficitaires de l’attention (90 %), le stress (79 %), les troubles anxieux (73 %) et les troubles dépressifs (59 %). »

Les parents ou toute autre personne qui suspectent un trouble mental chez un jeune doivent impérativement avoir accès aux services de santé mentale. Ils peuvent s’adresser à un médecin ou un membre de l’Équipe de santé mentale jeunesse qui évaluera la demande. D’autres outils sont également offerts aux professeurs depuis quelques années.

Les auteurs rappellent également aux parents de prendre soin de leur propre santé mentale, car cela influence grandement celle de leur enfant. Prenez soin de vous pour mieux prendre soin de l’autre!


N’hésitez pas à visiter le site internet des Éditions CHU Sainte-Justine en cliquant ici.