Buffy Sainte-Marie | Bientôt un grand concert montréalais pour l’artiste engagée
Buffy Sainte-Marie | Bientôt un grand concert montréalais pour l’artiste engagée

Publié par Mathilde Recly le Lun. 28 janvier 2019 à 9h30 - Contenu sponsorisé
Musique, Activisme, Auteure-compositrice-interprète, Buffy Sainte-Marie, Communauté autochtone, Concert, Portrait, Suggestions de sorties, Théâtre Corona

Crédit photos: Site d'evenko

Le 16 février prochain, Buffy Sainte-Marie va investir la scène du Théâtre Corona et s’adresser à un public fidèle et déjà conquis. Au-delà de ses talents d’auteure-compositrice-interprète et d’actrice, l’artiste d’origine crie est connue pour son engagement et son soutien envers la communauté autochtone. Depuis ses débuts en 1963, elle a eu le mérite de suivre un parcours étonnant et inspirant : atuvu.ca vous en dit plus sur celle qui s’apprête à retrouver son public très bientôt sur les planches montréalaises.


Buffy Ste-Marie comme musicienne

Indéniablement, Buffy est impressionnante et possède des capacités de musicienne assez exceptionnelles. Multi-instrumentiste, elle chante et s’accompagne aussi bien à la guitare qu’au piano, à l’harmonica, au ukulélé, à l’autoharpe, à l’arc musical ou même aux percussions. En quelques sortes, elle est un band à elle toute seule ! Celle qui se positionne à la croisée de plusieurs genres musicaux – dont le folk, le rock, la country et la musique électronique –, n’a pas moins de 18 albums au compteur. Le plus récent, Power in the Blood, date de 2015.

En plus de réaliser ses propres chansons, Buffy Sainte-Marie crée pour d’autres artistes. Elle a notamment composé la musique de la célèbre chanson « Up Where We Belong » avec son compagnon de l’époque, Jack Nitzsche. Interprété par Joe Cocker et Jennifer Warnes, ce titre se classe en tête des ventes aux États-Unis lors de sa sortie en 1982, et gagne le Golden Globe de la meilleure chanson originale ainsi que l'Oscar de la meilleure chanson originale en 1983 !

Buffy Ste-Marie comme activiste

L’artiste crie présente aussi, tout au long de sa carrière, une facette activiste et très engagée. Elle fonde la Native North American Indian Women’s Association, et ses chansons abordent des thématiques diverses telles que l’amour, la guerre, la religion et le mysticisme. Elle dénonce sans aucun détour le mal qui a été – et est toujours fait – aux communautés autochtones en Amérique du Nord, tout en rappelant les Droits de l’Homme et la façon dont ceux-ci sont encore bafoués. Elle participe régulièrement à des concerts populaires et événements organisés pour soutenir le American Indian Movement, au Canada comme aux États-Unis.

Par ailleurs, son titre « Universal Soldier » extrait de son album folk-rock It’s My Way (1964), devient un hymne, une vraie référence des mouvements pacifistes.

Parmi ses grands succès, on compte : « Bury My Heart at Wounded Knee » (1992, album Coincidence and Likely Stories).



La chanson aborde le massacre de Wounded Knee et toute la tragédie, la peine et la douleur qui en ont découlé. Cette opération militaire organisée par l’armée des États-Unis a eu lieu en décembre 1890 et a entraîné le massacre de centaines d’Amérindiens de la tribu Lakota Miniconjou, incluant femmes et enfants présents sur place.


N’attendez plus et dépêchez-vous de prendre vos places pour le concert de Buffy Sainte-Marie qui, au-delà de ses talents d’artiste, défend avec vigueur et conviction des causes qui lui tiennent à cœur. À 77 ans, l’auteure-compositrice-interprète sera récompensée cette année aux International Folk Music Awards par le prix People’s Voice (prix décerné à des créateurs qui se positionnent socialement ou politiquement dans leur art)! Alors, si vous voulez être émus par sa personnalité et ses chansons le 16 février 2019 à 20 h, rendez-vous sur ce lien evenko pour acheter vos billets.