11 bibliothèques la nuit, fabuleuse visite virtuelle signée Lepage
11 bibliothèques la nuit, fabuleuse visite virtuelle signée Lepage

Publié par Esther Hardy le Mar. 18 octobre 2016 à 16h50 - Contenu original
Exposition, Alberto Manguel, BANQ, Esther aux premières loges, Ex Machina, Musée de la civilisation, Robert Lepage

Crédit photos: Stéphane Audet

Le Musée de la civilisation à Québec présente l’exposition « La Bibliothèque la nuit » du 13 octobre au 2 avril 2017. Ce grand voyage autour du monde à travers un regard sur ces dix fascinantes institutions livresques réelles ou imaginaires, est une suite de la célébration des dix ans de la BANQ avec en prime, un ajout essentiel, une onzième bibliothèque. Robert Lepage avec sa compagnie Ex Machina et Alberto Manguel sont les artisans de cette formidable aventure virtuelle qui s’incarne dans le concret avec un ajout à la version initiale présentée à Montréal en 2015.


Si vous avez manqué ce regard intérieur dans dix bibliothèques prestigieuses du monde présenté l’an passé à la Grande Bibliothèque, vous avez une seconde chance de vivre cette belle expérience immersive, et cette fois, en une version enrichie par les trésors ancestraux de la précieuse Bibliothèque du Séminaire de Québec. Une chance en effet, car cette grande exposition se prépare à faire ensuite le tour du monde : Paris, Amsterdam, Barcelone, etc.

Alberto Manguel dans sa bibliothèque



Robert Lepage s’est inspiré de l'essai «La bibliothèque la nuit» œuvre de son ami et écrivain Alberto Manguel qu’il a visité il y a une quinzaine d’années et avait été frappé par son impressionnante bibliothèque de 35 000 livres. Auteur, essayiste et journaliste, Alberto Manguel a publié de nombreuses anthologies, romans, traductions et essais pour lesquels il a reçu une vingtaine de prix et distinctions soulignant son talent.




Une expérience sensorielle…
Ce qui distingue « La Bibliothèque la nuit » des expositions conventionnelles est que la majorité de cette exposition se fait dans un voyage au cœur d’une forêt virtuelle en utilisant la technologie VR 3D 360 degrés. On entre d’abord dans l’antichambre. Cette première pièce de l’exposition est une reproduction de la magnifique bibliothèque personnelle d’Alberto Manguel. Tout a été pensé, on se sent dans l’antre de l’auteur. Des gouttelettes tambourinent les fenêtres nous inspirant à la découverte et au confort de la lecture, tandis que nous entendons Alberto lui-même nous expliquer qu’une bibliothèque est un boisé de spectre de mots.


La visite se poursuit ensuite dans une forêt virtuelle. On s’assoit, on enfile le casque de vision « Oculus Rift », les écouteurs et on est alors immergé dans ce monde virtuel sensoriel où on peut sélectionner une à une chacune les dix bibliothèques autour du monde et visiter ces lieux réels d’où les images ont été prises en 360 degrés.


D’Ottawa à Paris, en passant par Copenhague, Kamakura au Japon, Sarajevo, Mexico, Alexandrie, Washington, Admont en Autriche puis la visite de la bibliothèque imaginée de Jules Verne, nous voyageons au cœur de chacune des cultures de ces lieux prestigieux. Chaque visite d’une durée approximative de cinq à dix minutes nous fait découvrir l’histoire, l’architecture, les mésaventures, et même les fantômes des gens qui ont fréquenté ces lieux!



L’aventure se poursuit ensuite par la découverte de précieux livres choisis de la remarquable collection du Séminaire de Québec. On peut ainsi admirer de visou ces fabuleux livres historiques! Ce qui fait la rareté de cette collection est la conservation de tous les livres et manuels utilisés lors des études à l’institution qui est à l’origine de la première université en Amérique du Nord. Donc, de nombreux documents précieux tels que l’édition de 1605 de « Don Quichotte » de Cervantes, l’œuvre complète de Shakespeare publiée en 1873, les « Métamorphoses » d’Ovide traduite et publiée en 1651, d’un manuel d’astronomie scientifique de Kepler qui date de 1627… et bien d’autres trésors.


L’exposition débute à peine et elle a déjà reçu une récompense! Dans le cadre des Prix de la Société des musées du Québec 2016, le prix de l’Audiovisuel et multimédia de Télé-Québec lui a été remis le 6 octobre dernier.

Cette remarquable exposition est une richesse culturelle impressionnante qui vaut le détour! À voir!