Festival international de Jazz de Montréal | Six spectacles à ne pas manquer - Partie 1
Festival international de Jazz de Montréal | Six spectacles à ne pas manquer - Partie 1

Publié par Sabrina Asselin-Latulippe le Mar. 27 juin 2017 à 15h30 - Contenu original
Musique, Coco Méliès, Coeur de pirate, Festival, Festival international de jazz de Montréal, Milk & Bone, Quartier des Spectacles, Suggestions de sortie

Crédit photos: Page Facebook du Festival international de Jazz de Montréal

Pour sa 38e édition, le Festival international de Jazz de Montréal prend place au Quartier des spectacles de Montréal du 28 juin au 8 juillet 2017. Pour ses dix jours de célébration, cet évènement de grande envergure propose des centaines de spectacles répartis sur différentes scènes, dont plusieurs sont à ciel ouvert et sont gratuits. À travers une programmation variée, ce festival rend évidemment honneur au jazz, mais également à la musique en général, et permet à chacun d’y trouver son compte, qu’il soit un admirateur de jazz ou non. Voici les coups de cœur d’atuvu.ca au sujet des spectacles à ne pas manquer lors des premiers jours de fête.


Milk & Bone
Le 28 juin, 19h30, scène TD

Composé de Laurence Lafond-Beaulne et de Camille Poliquin, toutes deux issues d’une formation collégiale en jazz, Milk & Bone en est à ses débuts comme groupe et s’illustre déjà sur les scènes québécoises, européennes et américaines. Acclamé à la fois par la critique et le public, ce duo montréalais se démarque par sa pop-électro aux sonorités douces, par ses harmonies vocales riches et touchantes et par la complicité et la simplicité que transmettent leurs présences sur scène.





Cœur de Pirate
Le 28 juin, 20h50, scène TD

Le festival débute en force avec plusieurs noms connus, dont Cœur de Pirate, qui, avec une notoriété bien établie et un professionnalisme déjà acquis, a toutes les clés en main pour présenter un spectacle haut de gamme. Béatrice Martin se distingue par son côté fonceur, sa transparence, son besoin viscéral de laisser la musique s’exprimer à sa place, et surtout, par ses chansons aux paroles songées et sa façon d’entrer en parfaite symbiose avec son piano. Un incontournable à voir au moins une fois dans sa vie!


Aliocha
Les 29 et 30 juin, 19h00, Savoy du Métropolis

Aliocha Schneider, jeune Franco-Canadien déjà bien connu du public pour ses différents rôles au théâtre, à la télévision et au cinéma, s’approprie maintenant les salles de spectacles pour présenter son premier album complet Eleven Songs. À travers un style unique qui s’inspire du folk, du grunge, de la pop, du rock et de l’Americana, Aliocha offre des pièces particulièrement bien construites, empreintes de vulnérabilité et d’optimisme, dans lesquelles sa voix douce et puissante s’agence parfaitement bien aux arrangements musicaux.






Dinosaur
Le 30 juin, 17h00, Club Jazz Casino de Montréal à la place SNC-Lavalin

Laura Jurd, Elliot Galvin, Conor Chaplin et Corrie Dick, membres du groupe britannique Dinosaur, offrent un jazz accessible, funky et poignant, où trompette, clavier, basse, percussions et synthétiseur entrent en collision pour donner naissance à un tout uniforme, cohérent et d’une grande beauté. Bien que leurs pièces soient sans paroles, elles arrivent à parler à travers les mélodies et font appel à l’imagination et aux émotions de chaque spectateur. À découvrir!


Coco Méliès
Le 1er juillet, 20h00, scène Rio Tinto

David Méliès et Francesca Como ont l’étrange pouvoir de provoquer des coups de cœur instantanés pour la musique qu’ils proposent avec leur duo Coco Méliès. Avec leurs timbres de voix qui donnent des frissons et leurs accords de guitares qui résonnent en écho dans le cœur, ils arrivent à faire vivre un grand voyage émotif. Leur style musical défie toutes les étiquettes et se compare difficilement. Il faut donc voir par vous-mêmes à quel point leurs chansons font du bien à l’âme.





Discothèque
Le 1er juillet, 21h30, scène TD

Pour célébrer la fête du Canada, le Festival international de Jazz de Montréal propose une soirée unique avec Carly Rae Jepsen, Men Without Hats, Radio Radio, Muzion, Buffalo Hat Singers, une vingtaine de musiciens, cinq chanteurs, plus d’une trentaine de danseurs, des projections visuelles étonnantes et plusieurs surprises. Pour cet évènement 100% canadien, mis en scène par Yann Perreau, tous les festivaliers sont invités à venir s’amuser, sous le ciel de Montréal, et ce, tout à fait gratuitement.


Pour voir la programmation complète du Festival international de Jazz de Montréal : cliquez ici.