Fil culturel | Auteur: Charles Moquin


1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Précédent | Suivant
Poésie du quotidien: Facebook
Poésie du quotidien: Facebook

Publié par Charles Moquin le Jeu. 22 mars 2018 à 0h00 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.



Mon beau-frère a déjà reproché aux passants de violer son intimité, alors que, suivant une thérapie béhavioriste, il faisait un exercice qui consistait à se promener nu dans la rue, afin de mieux accepter son corps (125 kg).

Il a d’ailleurs...


  Voir l'article
Poésie du quotidien: espoir
Poésie du quotidien: espoir

Publié par Charles Moquin le Ven. 16 mars 2018 à 18h05 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.




Ça surchauffe dans mon crâne

Je retire ma calotte

Le soleil est de trop

Je suis la dernière humaine sur terre

La lune m’offre un cratère

Afin d'y perdre mes eaux


  Voir l'article
Pensée: Bruce Lee
Pensée: Bruce Lee

Publié par Charles Moquin le Jeu. 8 mars 2018 à 0h00 - Contenu original

Avant de mourir, il était comme fou.


  Voir l'article
Questions réflexions: Patrick Lagacé
Questions réflexions: Patrick Lagacé

Publié par Charles Moquin le Ven. 2 mars 2018 à 17h00 - Contenu original

Dans la série d'entrevues Questions réflexions, Charles Moquin rencontre des personnalités de la scène culturelle et les interroge sur leurs valeurs, leurs principes individuels ou sociaux, leur vision du monde, sur des questions de société ou des sujets philosophiques.




Patrick Lagacé est journaliste, chroniqueur à La Presse, et...


  Voir l'article
Pensée: Le pendu
Pensée: Le pendu

Publié par Charles Moquin le Dim. 25 février 2018 à 0h00 - Contenu original

C’est la chaise qui me tue.
Et la corde qui me sauve.


  Voir l'article
Poésie du quotidien: RVQC
Poésie du quotidien: RVQC

Publié par Charles Moquin le Mer. 21 février 2018 à 17h57 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.




Qu’est-ce qui peut préoccuper mon voisin de table, au point d'être distrait à en manger son mille-feuille avec le papier ciré?
J’ose lui en faire la remarque. De quoi je me mêle, qu’il m’a répondu.
Je persiste. De quelle région êtes-vous? Du sud. De...


  Voir l'article
Poésie du quotidien | Mon médecin spécialiste
Poésie du quotidien | Mon médecin spécialiste

Publié par Charles Moquin le Jeu. 15 février 2018 à 0h00 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.




J’alimente la conversation. Je répète, me répète ; puis vient le silence. Alors je mime pour chasser le malaise. Je me sens idiot, surtout qu’il ne me regarde pas. J’opine devant cet orthopédiste laconique, qui semble se plaire de me voir suinter de...


  Voir l'article
Poésie du quotidien | Floride
Poésie du quotidien | Floride

Publié par Charles Moquin le Jeu. 15 février 2018 à 0h00 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.




Suite à la tuerie de la Floride, on dit que le président Trump pourrait prendre des mesures radicales afin d’éliminer ce fléau qui touche l’Amérique. Le port d’arme deviendrait obligatoire pour tous les citoyens, à compter de l’âge de 12 ans, à...


  Voir l'article
Poésie du quotidien | St-Valentin
Poésie du quotidien | St-Valentin

Publié par Charles Moquin le Mer. 14 février 2018 à 0h00 - Contenu original

La série de textes Poésie du quotidien présente des sujets prosaïques avec une teinte poétique.




Prier, prier.

Dehors, pas de chapeau ni gants en février.

Ne pas manger de la journée.

Braver les trottoirs glacés.

Pousser au-delà de ses forces, son vélo dans les rues enneigées.

Et espérer! Et encore espérer!


  Voir l'article
Poésie du quotidien | Le « squeedgee »
Poésie du quotidien | Le « squeedgee »

Publié par Charles Moquin le Dim. 11 février 2018 à 8h00 - Contenu original

Maman c’est à ton tour de venir en moi; rentre dans ma vie et tu verras ma folie infinie; ma souffrance sans douleur, la vraie, celle qui fait peur. Marinée jusqu’au nez, pour mieux sentir la terre pestilentielle et le vide éternel. Hé la mamelle, habitue-moi aux saveurs de purin qui vont me remonter jusque dans l’éternité. À genoux, une pipe!...


  Voir l'article

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | Précédent | Suivant