Suzie  
Cinéma
Dim. 28 novembre 2010 à 14:00
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boul. Monk, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca : en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, l'après-midi même.

Suzie, 58 ans, a perdu sa fille il y a plus de 20 ans, lorsque celle-ci a été enlevée par son père marocain. Après une grave dépression, la quinquagénaire n’a pas réussi à réintégrer le monde: elle vit en recluse et souffre d’insomnie. Un soir d’Halloween, une jeune femme abandonne un enfant de 10 ans dans son taxi, avec une adresse et un billet de cinquante dollars. Suzie réalise alors qu’elle vient d’être happée dans le tourbillon d’une crise familiale hors de l’ordinaire.

Réalisation de Micheline Lanctôt
Avec Micheline Lanctôt, Gabriel Gaudreault et Pascale Bussières.

Présenté dans le cadre du programme Le Conseil des arts de Montréal en tournée.


  Suzie

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Félix et Compagnie: Chansons, humour...
  Cheval-Artiste | Spectacle équestre
  Sherlock Holmes contre les incendiaires
  Une ostie de fin de semaine
  Le Diable est dans les détails
  Salut Claude !
  Merlin, l'origine d'une légende
  Équilibre | Spectacle équestre
  Indiscrétions publiques 2017
  Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu? à Laval!
  Merri dans La Grand'messe
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  La liste de mes envies
  Docteur, j'veux être belle!
  Les 4 haïssables | Ça va fesser!



Vos commentaires

Bonne histoire  
Pas mon genre de film mais le film parle de lui meme avec les probleme familliau avec des enfant autisme qui ont de la difilculté a vivre avec car la vie de couple en mange un coup et de plus les probleme des personne qui ont perdus un enfant enlever par un marie partie a l,étranger pas facile merci a atuvu pour se visionnement

Richard G.
Sam. 4 décembre 2010