Lui - Fantaisie Existentielle   
Théâtre
Jeu. 22 novembre 2012 à 20:00
Maison de la culture Marie-Uguay
6052, boul. Monk, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:0.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Privilège pour les membres atuvu.ca: en réservant sur atuvu.ca vous n'êtes pas obligés de récupérer vos billets à l'avance, ils seront disponibles à la porte, le soir même.

Un spectacle solo de Pier DuFour, marionnettiste-interprète, adepte du théâtre de marionnettes et du théâtre d’objets. Cette fable poétique, ce conte sur notre vie, s’est inspiré autour de la citation de Gustave Flaubert : « L’avenir nous tourmente, le passé nous retient, et c’est pour ça que le présent nous échappe. » Lui, raconte ce qu’il y a de plus intime et rejoint l’universel, c’est-à-dire une humanité à la fois souffrante et créatrice où la lumière jaillit et console la part d’ombre qui nous habite tous. On y découvre des trésors… que nous partageons avec vous.

Marionnettes pour adultes.

Une création de la compagnie Kobol


  Lui - Fantaisie Existentielle

Inscription
Fil culturel | Théâtre

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Louis Champagne
  Stéphane Bélanger - Souper spectacle
  Cabaret Open Mike 15e édition
  Francois Massicotte
  Gala Comédie Star | 15 avril 2017
  Patrick Timsit: On ne peut pas rire de tout
  Les samedis d'rire
  Les Lundis On en Zaz
  Spectacle d'humour
  Samedi Rire Pompette
  Guy Nantel



Vos commentaires

Triste...  
J'ai trouvée triste le sujet et comment il se retrouve dans sa solitude face à la différence... Rien de comparable à ce que j'ai déjà vu de KOBOL, mais j'ai quand même bien appréciée la performance de Pierre. :)

Suzanne R.
Lun. 26 novembre 2012



Ingénieux et intimiste.  
À partir de sa colonne vertébrale qu'il aimerait changé car elle est déformée, le patient (il est en consultation chez son médecin) part dans un monde imaginaire où il ôte celle-ci pour jouer avec, pour la transformer et pour la faire parler. Il incorpore d'autres instruments pour alimenter son récit tandis que la musique accompagne admirablement bien chaque moment tout comme l'éclairage d'ailleurs. Ça manque toutefois de rythme.

Denis B.
Jeu. 22 novembre 2012