FFM | Scammerhead FFM | Scammerhead   
Cinéma
Ven. 29 août 2014 à 21:30
L'Impérial
1432, rue Bleury, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

IMPORTANT: Bien lire votre reçu de réservation pour la récupération de vos places.

Film présenté en compétition officielle du Festival des Films du Monde 2014.

Silas Breece, homme d'affaires aux méthodes peu orthodoxes, a l'habitude de voyager à travers le monde, à la recherche d'investisseurs intéressés à financer des projets louches.

Dan Zukovic.; Canada; 109 min.; Anglais

  FFM | Scammerhead

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Dans la tête de Proust
  Le Sapin de Noël
  Les habits de sa majesté
  Le clan des divorcées
  10 ans de mariage !
  Sherlock Holmes et le chien des Baskerville
  Crudités
  Mémoire de Lou | Théâtre de l’avant-pays
  Ai-je du sang de dictateur?
  Les monologues du vagin
  Gloucester - Délire shakespearien
  Toute femme est une étoile qui pleure
  Cabaret Tollé
  La singularité est proche
  Jeannot dans la tempête



Vos commentaires

Compétition officielle... douteux!  
Je ne suis pas restée longtemps dans ce film que je croyais pourtant être bon à la lecture du court synopsis. Je suis restée 40 minutes en regardant ma montrer souvent...J'aime habituellement le style "cinema d'auteur" et je me plaîs à voir des productions dans toutes le sgammes de budgets mais je n'ai pas du tout accroché dans le cas présent. Ce qui m'a le plus derange, mis à part le personage principal, c'est en fait la partie "décor" " accessoires". Je m'explique... Normalement au cinema, tout coule et nous ne remarquons pas spécialement "les accessoires". Ici, dans ce cas, je ne pouvais m'empêcher de constater qu'à chaque scène, il manquait quelque chose. En fait , les "décors" étaient assez "vides", ce qui donnait vraiment l'impression que le film avait été tournée dans des locaux vides qu'on venait de louer et aménager en vitesse avec les moyens du bord. Cet aspect enlevait énormément de crédibilité à la scene qui se déroulait sous nous yeux. UN autre exemple d'invraissemblance; 3 mecs sont dans un bar, vide, éclairage tout à fait inapproprié de plus, et ils ont 3 verres de bières sur la table remplis à diverses hauteur afin de laisser sous entendre qu'on a bu dedans... les verres ne portent aucune trace de doigts ou de lèvres oude coulee de bière, en fait le liquide semble y a voir été versé il y a des heures... OU bien, les employés de bureaux à aires ouvertes qui n'ont presque rien sur leur bureau... irréaliste. Peut-être que si j'avais vraimetn accroché au scenario je n'aurais rien remarqué me direz vous... peut être! Ceci me m'amène à me demander sur quelles bases choisi-t-on les films en competition officielle au FFM? Je ne comprends pas. Le FFM n'est plus ce qu'il était et tant que l'on continuera à y presenter des films comme celui-ci, on peinera à remplir les salles. Ce soir nous étions peut-être 60 dans la salle de l'Impérial...

Chantal S.
Mar. 2 septembre 2014