La solidité des choses - Festival actOral La solidité des choses - Festival actOral   
Musique
Mer. 22 octobre 2014 à 21:30
Usine C
1345, av. Lalonde, Montréal
  Carte
Gratuit ! (Régulier:25.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Ce spectacle est présenté dans le cadre du Festival actOral Marseille/Montréal.

Inventeur d’univers et laborantin lo-fi, Gérald Kurdian utilise également son passé de radiophoniste pour repenser ses modes de composition. Il invite volontiers le réel dans le spectre sonore de ses chansons. Son approche à mi-chemin entre celles de la chanson pop, du documentaire et du sémiologique nous permet de penser La solidité des choses comme un trajet à plusieurs voies. Elle propose au public une plongée dans nos paradoxes, un suspens dans le flux de nos innovations. On y écoute les voix de ceux qui se renouvellent, se réinventent, se réincarnent en y trouvant nos mythes, nos croyances, nos monstres. On y avance, quelque part, en équilibre, entre solidité de nos choses et liquidités de nos mondes virtuels.

Depuis la sortie d’un premier disque sous le nom de This is the hello monster !, Gérald Kurdian développe un travail de performances musicales singulier dont les principaux enjeux sont la remise en question de nos multiples rapports au spectacle et le partage de sa fabrique. Il porte en lui-même un ensemble de questions relatives au progrès et à l’influence des nouvelles technologies domestiques (ordinateurs, tablettes, smartphones) et des médias sur nos corps, nos imaginaires, notre perception du réel.



www.usine-c.com/la-solidite-des-choses/

  La solidité des choses - Festival actOral

Inscription
Fil culturel | Musique

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  120 battements par minute | Robin Campillo
  Ciné-Expo67
  Boule et Bill 2 | Station Vu
  Lucky | Station Vu
  Soirée de performances audiovisuelles
  Lady Bird | V.F. - Première à Montréal
  Compétition int de films très courts
  Ciné-Conférence: Vietnam - En famille
  The Shape of Water | Première en V.O.A
  Paris Pieds Nus | D. A. et F. G.
  The Man Who Invented Christmas | Premiere
  Théâtre de la vie
  La petite fille qui aimait trop...
  120 Battements par minutes
  Innocent



Vos commentaires

Spectacle débridé.  
Bizarre de spectacle sans rythme et improvisé. Le chanteur parle beaucoup entre les chansons (il a un style bien à lui). Les chansons sont correctes. Ça ne plaira pas à tous.

Denis B.
Jeu. 23 octobre 2014