Un Rêve américain (avec le réalisateur) Un Rêve américain (avec le réalisateur) 
Cinéma
Jeu. 29 janvier 2015 à 19:30
Station Vu | Cinéma de quartier
8075, rue Hochelaga, Montréal
  Carte
2 pour 1 ! (Régulier:10.00$)
        

Il n'est plus possible de réserver de billets, ce spectacle a déjà eu lieu.

Le musicien franco-ontarien Damien Robitaille visite plusieurs régions des États-Unis à la recherche de communautés francophones. Il rencontre des gens d'âges différents qui parlent à peine la langue de Molière et d'autres qui conversent plus aisément en français et qui ont de nombreuses anecdotes à raconter sur leurs ancêtres. Si les gens qui s'expriment dans cette langue ont longtemps été victimes de discrimination, de nombreuses légendes de cowboys, d'hommes forts et de chercheurs d'or émanent. Des individus qui ont forgé l'histoire de ce pays en l'explorant d'est en ouest et qui y ont apporté leur culture et leur savoir-faire.

Synopsis © Cinoche.com

Le réalisateur Bruno Boulianne ainsi que le scénariste Claude Godbout viendront s'entretenir avec les cinéphiles.

Station Vu est un cinéma de quartier dans Mercier-Est. Des films de tous genres et tous âges y sont présentés. Des locations de salles sont aussi disponibles.

www.stationvu.com

  Un Rêve américain (avec le réalisateur)

Inscription
Fil culturel | Cinéma

Faites connaissance entre membres!


Également à l'affiche
  Gang de voleurs !
  La cantate intérieure
  Le héros est parti | Théâtre de l'indéfini
  Ostie de Fin de semaine
  10 ans de mariage !
  Chapitre 4 - Portrait de famille
  Les hommes viennent de Mars les femmes de...
  Sur les rails
  Eau courante
  Les Plaideurs
  Botox & Silicone
  Burn Out Total
  Théâtre Libre 2017



Vos commentaires

A voir absolument  
Un film a voir absolument. Un road movie touchant sur ce qui reste de culture franco aux USA et surtout comment ce sont les Québécois qui en ont "bâti" une bonne partie avant qu'arrivent en masse les immigrants européens. ... et ce qui va probablement arriver ici, avec le TEMPS... le long labeur du temps.

Paul B.
Lun. 2 février 2015